Peugeot 308 : shooting « Underground » pour la nouvelle compacte au « Lion » !

  Publié le 20 décembre 2013 par

L’exercice n’est pas nouveau car nous avions réalisé une séance photo de l’Audi S3 dans un parking. Sa concurrente française, la Peugeot 308 se devait d’évoluer visuellement dans un environnement identique. En effet, beaucoup ont critiqué le manque de caractère de la nouvelle 308. Sous terre, la « Féline » saura-t-elle-exprimer un tempérament différent ? Voici la 308 Féline 1.6 THP en mode « Underground »…

Les parkings souterrains ont pour particularité d’offrir des ambiances et des luminosités originales. Parfois très lumineuses et colorées comme pour notre sujet sur l’Audi S3 (à revoir sur : Audi-s3) et d’autres fois plus sombres avec des matériaux bruts tels que les briques et barrières métalliques.

Peugeot-308-Féline-9

C’est dans cet environnement froid que la 308 a révélé le meilleur  de son design. Le segment C des berlines compactes possède des codes très précis. Hormis des dimensions du segment que la 308 respecte à 100% (4,25 mètres de longueur, 1, 55 mètre de largeur et 1,45 mètre de hauteur), la française se rapproche subtilement des Audi A3 et Volkswagen Golf avec une sobriété stylistique de rigueur. Cependant, nos premiers clichés dévoilent un regard incisif et une gueule plutôt musclée. En effet, l’accent porté sur l’identité lumineuse de la « Féline », avec à l’avant des feux à LED, lui offre une expression animale moderne. La « Lionne » 308 semble prête à bondir sur sa proie ou plutôt sur ses concurrentes…

Peugeot-308-Féline-1

A l’arrière, même coup de griffes aux sens propre et figuré, les feux à LED dégagent ainsi beaucoup d’agressivité.

Peugeot-308-Féline-10

Quant aux flancs de l’auto, ils ne sont pas sans rappeler ceux d’une autre allemande, la Mercedes-Benz Classe A. Les très réussies « Jantes Alu Diamantées » 17 pouces RUBIS » offrent légèreté et dynamisme. Résultat : la 308 est définitivement racée et ce qui ressort aussi du rendu global de la compacte est un sentiment de qualité qui n’a rien à envier  aux modèles d’outre-Rhin.

Peugeot-308-Féline-8

Pour notre séance photo, notre modèle est une 308 motorisée par le bloc essence 1.6L THP développant 155 chevaux. Ce moteur est très sobre avec en cycle mixte un 5,6 l/100 km et les 129 grammes d’émissions de CO2 au km ont pour avantage de ne pas évoquer les malus écologique 2014 qui débutent à 131 grammes. Même si la philosophie de notre essai est purement pensée sur le caractère visuel de la berline et son habitacle, nous avons pu nous rendre compte des qualités routières de l’auto. Sur ce point, la firme française s’est surpassée, c’est parfait.

La finition dont nous disposons est la « Féline », soit la plus « Haut de gamme » du catalogue 308 qui en compte six (Access, Active, Business, Business Pack, Allure, Féline). Concentrons-nous maintenant sur l’habitacle de la nouvelle 308. L’objectif de la marque sochalienne était clair : faire aussi bien voire mieux que les références du domaine toujours représentées pas les A3, Golf et Classe A. Oubliez la 307 et bienvenue dans une nouvelle ère ! La 308 reprend le concept  i-Cockpit dévoilé sur la Peugeot 208. Au-delà de la très bonne qualité des finitions, le conducteur sera plongé dans un monde futuriste qui laisse la priorité à l’ergonomie.

Peugeot-308-Féline-4

Une fois le superbe petit volant en mains, votre regard ne quittera plus la route grâce au système HUD (Vision tête haute). La position de conduite est parfaite avec un petit détail qui a attiré notre attention. Le compte-tours fonctionne dans le sens inverse des aiguilles d’une montre. Ceci est fortement pratique dans le cas où le volant cache une partie de l’indicateur du régime moteur. A l’intérieur, tout semble prendre de la hauteur, entre le tableau de bord et le très grand écran de 9,7 pouces. Et peu de boutons apparaissent, tout est intuitif avec les commandes au volant et la commande de boite qui nous a particulièrement plu. Rassurez-vous, nous ne sommes pas repartis avec le superbe pommeau métallique en souvenir. Son aspect très fluide et ses formes nous rappellent même une certaine référence cinématographique des plus futuristes : le T-1000 de Terminator 2.

Peugeot-308-Féline-6

Mais n’ayez crainte, tout a été conçu pour proposer une nouvelle vision du confort et de la conduite en toute sécurité. Les sièges Sport (en option : 1100 €) en cuir « Club Nappa Mistral » nous laissent espérer qu’une version R de la 308 sera peut-être d’actualité dans les prochains mois. Et quand on précise auparavant que l’intérieur prend de la hauteur, la toute dernière photo de notre sujet (à voir tout en bas paradoxalement), parle d’elle-même avec une vue complète sur une « Vielle Dame » de 324 mètres…

Peugeot-308-Féline-3

Pour finir,  la réponse à la question posée en introduction sur le tempérament de la 308 a trouvé sa réponse et sans contestation possible. La 308 sait habilement se positionner au sein du secteur des berlines compactes sans manquer de caractère avec une qualité omniprésente à l’extérieur comme à l’intérieur. Proposée à partir de 27 500,00 € dans sa version 1.6L THP 155 ch, la 308 peut définitivement nous faire oublier nos complexes d’antan : les voitures françaises du segment C n’ont plus rien à envier aux allemandes. La vidéo qui suit réalisée en Alsace tout près de la frontière franco-allemande en est une preuve…

Texte : Fred LA

Photos : Alexandre Besançon

Peugeot-308-Féline-5

Peugeot-308-Féline-2

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer