Résultat exact
Dans le titre
Dans les paragraphes
Dans les articles
Search in pages

Tour Auto – Paris / Saint-Malo : fortunes diverses pour l’équipe Peugeot !

 
 
    Publié le 25 avril 2017

Le Tour Auto 2017 est lancé pour les trois Peugeot engagées en Régularité intermédiaire. Place à la compétition et au rythme effréné du rallye pour cette première étape entre Paris et Saint-Malo.

C’est à 6h45 précisément que les premiers concurrents du plateau 1, dont font partie les pilotes Peugeot, se sont « échappés » de la pluie parisienne. A cette heure-ci les abords du Grand Palais prennent des allures de voie des stands grâce (ou à cause) des feux tricolores qui bloquent en enfilade les autos. Les courageux parisiens qui se rendent à leur bureau, les divers camions de livraison et autres véhicules de notre quotidien d’êtres humains urbanisés se sont mêlés aux nombreux spectateurs présents créant ainsi une extraordinaire ambiance. Paris et les parisiens aiment l’automobile.

_MG_2720

Après 67 km d’un parcours de liaison qui a mené, via la francilienne (N118) et la N12, les 242 voitures anciennes de cette 26ème édition du Tour Auto au château de Neuville, ce dernuer a été le théâtre du départ officiel de cette 26ème édition du Tour Auto. A partir de cet instant, et, jusqu’à la ligne d’arrivée, chaque seconde compte pour le « Team Peugeot Tour Auto ». En effet, les liaisons doivent être parcourues dans un temps imparti sous peine de pénalité.

_MG_3046

Etienne Bruet et Laurent Picard qui, rapellons-le, participent au Tour Auto pour la seconde fois, ont fait preuve de beaucoup d’expérience à l’approche de la première épreuve chronomètre (Courcemont). En effet, les 165 km de liaison qui les ont menés au départ de cette Spéciale n’ont pas été de tout repos car la « lionne » leur a donné quelques inquiétudes. Paradoxalement, sa température moteur était trop faible, la faute à un léger problème électrique. Etienne a donc décidé de vérifier sa mécanique à quelques centaines de mètres du départ. Finalement, l’assistance a trouvé la solution mais…

_MG_3371

La première Spéciale a ensuite vu Etienne et Laurent réaliser une superbe performance en terminant second sur la 504 #55. L’autre 504 de « Mr et Mme de Gaillard » (#54) se classe à la 17ème place et le Coupé 204 #56 termine 33ème (Demoulin / Sentis). Au jeu de la régularité, rappelons que les duos pilote/copilote doivent respecter la vitesse moyenne fixée par l’organisation.

_MG_3082

Très présente, l’assistance a procédé ensuite aux ravitaillements avant Le Mans, lieu de la seconde épreuve chronomètre du jour.

Peugeot-204-coupé-le-mans-bugatti-tour-auto-2017

Hélas pour Etienne et Laurent, ce qui était une alerte s’est transformée en une grosse panne sur la 504. Surnommée « l’indestructible », elle a contraint Etienne et Laurent à rester au Mans ce soir. Tous les efforts sont déployés pour qu’ils repartent demain de Saint-Malo.

IMG_3097

Les autres lionnes ont eu un destin plus glorieux au Mans. Pour leur première participation au rallye, Gaëtan et Mathieu Sentis se classent 4ème sur le circuit Bugatti. Quant aux « deux de Gaillard », ils se hissent au 29ème rang de cette EC2.

_MG_3543

Saint-Malo… La cité corsaire a littéralement vu une marée d’anciennes débarquer tard dans la nuit. A l’heure où nous publions ce résumé, le destin de la Peugeot 504 #55 est entre les mains des techniciens Peugeot. Croisons les griffes…

La rédaction

Photos : LesVoitures.com – Alexandre Besançon et Mathieu Berger

_MG_2731

_MG_3589

_MG_2695

Peugeot-504-berline-le-mans-bugatti-tour-auto-2017

Peugeot-504-GL-tour-auto-2017