Volkswagen T-Roc : le SUV “se refait une beauté”

Lancé sur le marché automobile en 2017, le Volkswagen T-Roc passe aujourd’hui logiquement par la case restylage après 4 ans de “bons et loyaux services” qui ont permis au constructeur allemand d’aller chercher une nouvelle clientèle. En Europe, ce ne sont pas moins de quelques 650 000 T-Roc qui se sont ainsi vendus depuis 2017. Sur un segment hyper-concurrentiel qui accueille régulièrement des nouveautés, les mises à jour apportées au SUV allemand devrait le remettre sur le devant de la scène.

En termes de design, c’est surtout la face avant du Volkswagen T-Roc qui évolue le plus avec notamment l’arrivée (selon les modèles) de la technologie “Matrix LED” à 24 sources lumineuses pour chacune des optiques. La signature lumineuse du T-Roc 2022 est donc très high-tech sachant, qu’à l’identique des dernières nouveautés en provenance de la marque d’outre-Rhin, voitures électriques et thermiques confondues, la calandre intègre une bande lumineuse. Les feux arrière évoluent aussi avec, comme pour l’avant, les clignotants à défilement.

Plus bas, le dessin du bouclier avant a été totalement revu avec une courbe au rendu métallique inédite qui surplombe le traditionnel sabot de protection. On remarque également, selon les finitions (“Life”, “Style” et “R-Line”), la présence de nouvelles ouvertures pour les extrémités de ce même bouclier avant.

SUV Volkswagen T-Roc 2022

De nouvelles jantes et cinq teintes de carrosserie inédites complètent les changements apportés au T-Roc, ceci pour toutes les versions du SUV, cabriolet inclus, cette dernière étant unique en son  genre sur le marché des véhicules hauts perchés. Ci-dessous en photo, l’actuel T-Roc (2017) lors de notre road trip en Guyane avec M6 Turbo.

L’habitacle du Volkswagen T-Roc “fait peau neuve”. Il en avait bien besoin car, il manquait auparavant d’éléments de bonne qualité. Selon les versions, les contre-portes peuvent être habillées de tissu ou de similicuir alors que les plastiques trop durs disparaissent au profit du fameux plastique moussé.

Exit également le petit écran tactile qui est remplacé par un nouveau dispositif qui peut atteindre une taille de 9,2″. Ce nouvel interface étant beaucoup mieux intégré, car séparé de la planche de bord. Du coup, les aérateurs ont été complètement redessinés. Quant à l’instrumentation digitale “Digital Cockpit” dédiée au conducteur, elle débarque sur le T-Roc avec une taille de 8″ dès le premier niveau de finition (10,25″ sur les modèles plus haut de gamme).

Le Volkswagen T-Roc 2022, c’est aussi une mise à jour pour ses équipements embarqués grâce notamment à l’apport des comptabilités sans fil Apple CarPlay et Android Auto. Les aides à la conduite font un bond en avant en se mettant au niveau des autres nouveautés VW : “Front Assist”, “Lane Assist”, etc.. En français, il s’agit respectivement d’un système de prévention des collisions (alerte et freinage automatique) et d’assistance au maintien dans la voie. Les dispositifs répondant au programme “Travel Assist” de conduite semi-autonome sont aussi au programme du restylage du SUV, ce qui lui offre la conduite semi-autonome de niveau 2 utilisable jusqu’à 210 km/h.

Concernant les motorisations du T-Roc, c’est le statu quo. Il n’y a donc pas de nouveau T-Roc à micro-hybridation voire hybride. On retrouve donc au catalogue du T-Roc, le 3-cylindres essence 1.0 l TSI (110 ch) et les 4-cylindres essence en 1.5 l TSI (150 ch) ainsi qu’en 2.0 l TSI (190 ch) sachant que ce dernier ne sera disponible chez nous. En diesel, le moteur 2.0 TDI est donc toujours d’actualité en deux configurations de 115 et 150 ch. Tout en haut de la gamme trône le Volkswagen T-Roc R fort de 300 ch issus du 4-cylindres essence 2.0 l TSI.

Là où le T-Roc fait la différence par rapport à la concurrence, c’est au niveau de sa transmission intégrale “4Motion” couplée aux blocs 2.0 l TSI 190 ch, 2.0 l TDI 150 ch et au 2.0 l TSI 300 ch du puissant T-Roc R.

Enfin, les tarifs du T-Roc 2022 n’ont pas été communiqués par Volkswagen. Ce que l’on sait, c’est que les commandes seront ouvertes dans les prochains jours et les premières livraisons sont possibles dè le printemps 2022.

La rédaction

Photos : Volkswagen et LesVoitures.com