Dans deux ans, Peugeot Sport fera son retour en FIA WEC avec probablement deux Hypercars Peugeot pour la saison régulière 2022/2023 et une troisième à l’occasion des 24 Heures du Mans. A quelques semaines des premières annonces officielles attendues du côté de chez PSA Motorsport, faisons un point sur les pilotes qui pourraient intégrer le nouveau programme Endurance de la marque au Lion.

C’est le 23 novembre 2019 que Peugeot Sport a annoncé son grand retour en Endurance dans la nouvelle catégorie reine officialisée quelques jours plus tard par l’ACO et et la FIA : Le Mans Hypercar. Début décembre, Peugeot a de nouveau communiqué en dévoilant son partenariat avec la structure Rebellion Racing. Quant aux équipages des futures Hypercars Peugeot, des pilotes de renommée internationale ont déjà fait part de leur envie d’être au départ des 24 Heures du Mans 2023.

Hypercars Peugeot

Jean-Eric Vergne a ainsi été le premier à exprimer son désir de piloter l’une des Hypercars Peugeot. Double champion en Formula E, Vergne possède à la fois le talent et l’expérience pour être parmi les prétendants les plus sérieux pour obtenir un baquet Peugeot Sport Rebellion Racing surtout qu’il fait déjà partie de la division PSA Motorsport car, il défend pour la seconde saison consécutive, les couleurs de l’équipe DS Techeetah en Formula E. Rappelons également que l’ancien pensionnaire de la Scuderia Toro Rosso compte trois participations aux 24 Heures du Mans en LMP2.

Hypercars Peugeot

Toujours du côté de la Formula E, Antonio Felix da Costa se voit bien au départ des 24 Heures du Mans 2023 avec Peugeot. Agé de 31, le portugais évolue au sein de l’équipe BMW i Andretti Motorsport et a participé aux deux précédentes éditions des 24 Heures du Mans en LM GTE Pro sur une BMW M8 GTE.

Pas plus tard que ce matin, dans le cadre de l’émission Automoto, Simon Pagenaud a aussi fait part de sa motivation à revenir au Mans avec Peugeot, ceci après sa seconde place obtenue à bord de la Peugeot 908 HDi FAP en 2011. Il y a 9 ans, c’est aux côtés de Pedro Lamy et de Sébastien Bourdais que le vainqueur des 500 Miles d’Indianapolis 2019 a disputé pour la dernière fois, à ce jour, les 24 Heures du Mans. D’ailleurs, Sébastien Bourdais serait de nouveau un équipier parfait dans l’une des Hypercars Peugeot. Né au Mans, Bourdais est l’un des Français les plus expérimentés en Endurance car, il a été au départ des 24 Heures du Mans à 13 reprises avec, à la clé, une victoire en 2016 (catégorie LM GTE Pro) aux commandes de la Ford GT #68 avec Joey Hand et Dirk Müller. Précisons que Bourdais est libre de tout contrat après avoir perdu, il y a deux mois, son volant en Indycar (Dale Coyne Racing).

C’est une pile d’autres CV français qui pourrait atterrir sur le bureau de Jean-Marc Finot, Directeur de PSA Motorsport. On ne peut pas évoquer les 24 Heures du Mans sans citer Romain Dumas, deux fois vainqueur dans la Sarthe. (2010 : Audi – 2016 : Porsche) en catégorie reine et une autre fois en LM GTE Pro (2013 : Porsche). Nicolas Lapierre, quatre fois victorieux en LMP2 au Mans (2015 : KCMG – Signatech Alpine : 2016, 2018 et 2019) et ancien membre du programme Toyota en LMP1, aurait de quoi prendre sa revanche sur Toyota en signant chez Peugeot Sport Rebellion Racing.

Romain Dumas

Olivier Pla, Loïc Duval, Paul-Loup Chatin, Nelson Panciatici et Matthieu Vaxivière sont d’autres noms à prendre en compte au sein de la longue liste des Français susceptibles de piloter une des Hypercars Peugeot. Et pourquoi pas Sébastien Ogier qui prendra sa retraite du WRC à la fin de l’année ? Le sextuple champion du monde des rallyes fera ensuite route vers le championnat Extreme E mais, cela ne devrait pas lui suffir.

Hypercars Peugeot

Enfin, du côté des pilotes étrangers, ces derniers apporteront un impact à l’international en termes de communication, ceci dans leur pays respectif pour ceux qui seront recrutés par Peugeot Sport, l’aspect financier étant également incontournable car ils viendront avec leurs sponsors. Nous avons déjà communiqué sur Antonio Felix da Costa et, bien d’autres pilotes d’expérience ferait le bonheur de Peugeot Sport.

L’Allemand Nico Hülkenberg, libre de tout contrat à ce jour, a remporté les 24 Heures du Mans 2015 avec Porsche. Un autre Allemand, André Lotterer, triple vainqueur au Mans avec Audi (2011, 2012, 2014) et actuel pilote Porsche en Formula E serait une autre recrue de choix. Le Brésilien Bruno Senna aurait également fière allure au volant d’une Peugeot.

Texte : Frédéric Lagadec

Photos : Sean Bull Design, Peugeot, Formula E, Indianapolis Motor Speedway, ACO, Volkswagen et LesVoitures.com

Le Mans HypercarRebellion Racing

Frédéric Lagadec

Associé, Rédacteur en Chef. Véritable passionné animé par le Sport Automobile, Frédéric évolue sur les circuits depuis 2008. Membre fondateur de l’entreprise, Il est en charge de la ligne éditoriale du média LesVoitures.com depuis 2013.