Dacia Sandero Stepway : seuleument 2 étoiles au crash-test

L’organisme international indépendant Euro NCAP (European New Car Assessment Program) vient de publier les résultats du crash-test réalisé par la Dacia Sandero Stepway 2021. Avec seulement 2 étoiles obtenues par la citadine surélevée, les potentiels acheteurs de cette voiture low cost pourraient prendre peur mais, la Sandero Stepway reste un véhicule suffisamment sûr. On vous explique pourquoi.

Dévoilées en septembre 2020, rappelons que les Dacia Sandero et Sandero Stepway reposent sur la plateforme CMF-B (Alliance RenaultNissan-Mitsubishi) reprise à la Renault Clio 5. Cependant, même si cela représente un gage de sécurité, cela ne suffit pas car, le protocole de crash-test de l’Euro NCAP a évolué très récemment. Pour faire simple et, dans les grandes lignes, les aides à la conduite représentent désormais un critère prioritaire pour obtenir un maximum d’étoiles alors que les éventuels chocs entre occupants lors d’un accident sont aussi analysés, la vulnérabilité des piétons étant aussi prise en compte d’une manière sévère.

Certes, la Dacia Sandero Stepway profite de la base technique de la Renault Clio V (5 étoiles au crash-test Euro NCAP) mais, cela semble loin d’être suffisant. En effet, pour commencer, l’acier qui compose la carrosserie de la voiture tchèque n’est pas aussi rigide que celui de la citadine au losange. Cependant, ce qui fait le plus mal à la Dacia Sandero Stepway au crash-test de l’Euro NCAP, c’est qu’elle intègre que très peu d’aides à la conduite, sachant que la protection des piétons représente donc un item primordial. Ainsi, le freinage automatique d’urgence de la Sandero Stepway fonctionne uniquement pour détecter les voitures. Résultat, comme indiqué sur le tableau ci-dessus, la Sandero Stepway affiche des “scores” de 41% et 42%, ceci respectivement en ce qui concerne la protection des piétons et les aides à la conduite. Quant aux 70% obtenus dans le domaine de la protection des adultes, c’est une donnée plutôt correcte même si on est loin du record établi, entre autres, par le Renault Clio 5 : 96%. Pourquoi ? Car, l’Euro NCAP a pris principalement en compte l’absence d’un Airbag central entre le conducteur et son passager soit, un dispositif très peu répandu à ce jour sur le marché automobile.

Concernant la protection des enfants (72%), ils correspondent, comme pour les adultes, au niveau dit moyen de protection de l’Euro NCAP, tout en précisant que la Dacia Sandero Stepway n’est apparemment pas assez sûre en cas de choc frontal, ceci pour un enfant d’environ 10 ans qui pourrait alors souffrir de dommage pour son cou et son torse.

Dacia Sandero

Enfin, les aides à la conduite, cela a bien sûr un coût pour les constructeurs automobiles. Du côté de chez Dacia, on joue la carte de tarifs agressifs. Il faut donc bien les assumer. Concluons avec la vidéo du  crash-test de la Dacia Sandero Stepway.

La rédaction

Photos : impressions d’écran vidéo, site internet Euro NCAP et Dacia