Generic selectors
Résultat exact
Dans le titre
Dans les paragraphes
Dans les articles
Search in pages

24 Heures du Mans : l’objectif N°1 du pilote corse Franck Matelli, interview

  Publié le 14 février 2018 par

Le jeune et talentueux pilote corse, Franck Matelli, a disputé en 2017 ses premières 24 Heures du Mans. Accompagné de Richard Bradey et James Allen sur l’Oreca 07-Gibson #40 du Graff Racing, cet espoir du Sport Auto français a pour objectif cette année de renouer avec le plus belle course du monde après sa magnifique 6ème place au général. LesVoitues.com est parti à sa rencontre..

– Peux-tu nous rappeler les grandes lignes de ton parcours en Sport Auto ?

« J’ai commencé à rouler en karting à l’âge de 10 ans, ici en Corse à Bastia. Puis après quelques entraînements, on s’est décidé à s’essayer à la compétition sur le continent en championnat régional.  J’ai remporté le championnat régional PACA en 125 cm³ ainsi que de la Coupe de France dans la même catégorie. Puis, avec l’aide de mon père et de ses amis, j’ai participé à la F4 Eurocup 1.6. Dans cette catégorie, en 2009, je termine 4ème du championnat avec  1 victoire et 6 podiums et je conclue cette belle saison avec le statut de meilleur rookie.  En 2010, la saison fût plus compliquée et je termine 5ème du championnat. Après un arrêt forcé de six ans sans pouvoir prendre le volant, j’ai rencontré un sponsor (Athys) qui m’a permis de revivre mon rêve. En 2016 j’ai roulé en LMP3  en course d’endurance (VdeV ) avec l’équipe Panis-Barthez Compétition avec laquelle j’ai terminé 4ème. En 2017 j’ai rencontré l’équipe Graff Racing. Notre première collaboration fut parfaite car nous avons gagné deux courses sur trois aux 3×3 Heures de Dubai. Nous décidons alors de faire la saison en LMP2 en ELMS (European Le Mans Series) ou nous terminons 4ème de la première course, puis, 8ème lors de ma seconde participation, ceci malgré un problème mécanique. J’ai aussi eu la chance de participer aux 24 Heures du Mans et de terminer à une magnifique 6ème position. Malheureusement, après cette course, mon sponsor n’a plus eu la possibilité de me financer la fin de la saison. Depuis je n’ai plus pris le volant d’une voiture de course. »

– Avec le recul, quels souvenirs conserves-tu des 24 Heures du Mans 2017 ?

« J’en garde un des meilleurs souvenirs parmi les compétitions auxquelles j’ai participé. Au début, je ne réalisais pas que j’avais pris part à l’une des plus grandes courses du monde et surtout l’excellent résultat représente un exploit pour mes premières 24 Heures du Mans. »

– Quels sont tes objectifs 2018 ?

« Pour 2018, on va dire que j’espère pouvoir prendre le volant dans n’importe quelle catégorie car je suis à la recherche de partenaires. Mais c’est difficile d’en trouver, surtout ici en Corse, où les gens sont plus focalisés sur le rallye. Les 24 Heures du Mans sont mon objectif prioritaire. Je fais tout pour réunir le budget pour y participer avec Panis-Barthez Compétition en LMP2 donc. »

– Avec quelle voiture roules-tu au quotidien en Corse ?

« Et bien je possède une Peugeot 208, même si pour nos routes c’est un Trophy Truck qu’il me faudrait (rires). » 

– Quelle est la voiture de tes rêves ?

« Je n’ai pas vraiment de voiture de rêve en particulier, mais je rêve simplement d’avoir une belle voiture de sport au quotidien quelle qu’en soit la marque. Mais j’ai une préférence pour toute la gamme RS de Audi et aussi les grosses américaines comme les Corvette, Mustang et Dodge. »

– Quel pilote admires-tu et représente un exemple pour toi ?

« J’admire les jeunes pilotes dont Verstappen, Vandoorne et Leclerc car ils réalisent leur rêve de vivre de leur passion. Et c’est un rêve très difficile à atteindre. »

La rédaction

Photos : Eric Fabre – V-IMAGES (24 Heures du Mans 2017)

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer