Hyundai Kona : l’heure du restylage a sonné

Apparu en 2017, le Hyundai Kona a alors marqué les esprits par son style que nous avons, à l’époque, qualifié d’original. Le constructeur sud-coréen vient de dévoiler le restylage de son SUV qui évolue ainsi avec un design moins marqué, ce dernier étant accompagné par une nouvelle finition sportive « N Line », d’autres nombreuses évolutions étant au programme du restylage, en termes d’équipements ainsi qu’avec l’arrivée de la micro-hybridation 48 V.

Le Hyundai Kona est une SUV plus que stratégique pour la marque asiatique car, il s’agit tout simplement de son best-seller. Pour accroître ses ventes, Hyundai joue donc, dans un premier temps, sur un design largement revu. La partie avant du Kona est, désormais, plus simple mais, surtout, plus homogène et sportive.

Hyundai Kona

La grille de calandre a été redessinée, tout comme le bouclier avant qui accueille désormais une entrée d’air inférieure aux petits antibrouillards ronds. Le sabot de protection aux contours sportifs marque également le « nouveau visage » du SUV. A noter la disparition de la fente horizontale située et l’apparition de nouveaux feux à LED.

Hyundai Kona

La version N Line (photo ci-dessous) dispose bien, quant à elle, de fines ouvertures sous le capot. A cela s’ajoutent un bouclier avant plus agressif et l’absence de protections en plastique noir.

Hyundai Kona

De profil, les changements apparaissent moins évidents à trouver, de nouvelles jantes de 17 et 18 pouces étant d’actualité.

A l’arrière du Kona restylé, les feux sont  plus modernes et le bouclier plus massif avec, comme pour l’avant, un sabot de protection qui se montre !

Venons-en à l’habitacle du Hyundai Kona restylé avec une très sérieuse évolution car, l’instrumentation digitale débarque sur le SUV avec une dalle de 10,25″, un écran central tactile de même dimension permet également de mettre le Kona au niveau de ses concurrents. Pour le reste, le système d’infodivertissement est de dernière génération et les aides à la conduite ont été mises à jour avec, entres autres, l’apport du FCA, un système d’alerte collision capable d’agir automatiquement sur les freins en cas de risque de choc.

Concernant l’offre moteur, le Kona diesel de 115 ch disparaît de la gamme car, incompatible avec la micro-hybridation, En diesel, on trouve donc, au sein de l’offre Kona, uniquement le 1.6 l de 136 ch à hybridation légère disponible, au choix, avec la 7DCT ou équipé d’une boîte de vitesses manuelle (6iMT). Précisons que la transmission intégrale est disponible en option sur ce modèle.

Du côté des blocs à essence, l’offre 1.6 T-GDi de 177ch n’est plus au catalogue, ceci à cause du malus écologique. Seul le 1.0 lT-GDI de 120 ch subsiste sachant qu’il peut être associé à la technologie d’hybridation légère 48 V et à la transmission 6iMT.

Enfin, ce n’est, bien sûr, pas tout au niveau des motorisations du Kona qui est toujours disponible en hybride (1.6 l GDI) couplé à un moteur électrique pour une puissance combinée de 141 ch. le Kona est également toujours proposé en 100% électrique. Les Kona restylés seront disponibles en concession à partir de la fin d’année.

La rédaction

Photos : Hyundai

Hyundai Kona Hyundai Kona Hyundai Kona