Résultat exact
Dans le titre
Dans les paragraphes
Dans les articles
Search in pages

Mercedes-AMG Project ONE : l’Hypercar à l’étoile enfin dévoilée !

 
 
    Publié le 12 septembre 2017

Annoncée en prélude du Mondial de l’Automobile de Paris 2016, l’Hypercar à l’étoile a enfin été dévoilée hier soir à Francfort en la présence de Lewis Hamilton. La plus puissante des « Flèches d’Argent » de (petite) série jamais conçue a été présentée aux côtés de la W08 EQ Power+ car, celle qui a été baptisée Project One, intègre le meilleur des technologies développées en Formule 1 mais quelques aspects esthétiques nous laissent dans l’expectative…

La Mercedes-AMG Project ONE qui est apparue aux yeux du monde automobile en avant-première mondiale à l’IAA 2017 est précisément un prototype qui révèlent à environ 95% la version qui sera commercialisée à l’horizon 2019. Ainsi, l’avant massif à l’entrée d’air béante est certes impressionnante mais n’est pas aussi développé qu’une certaine Aston Martin Valkyrie ou même une McLaren P1 mais faisons confiance à Mercedes-AMG qui a sans nul doute recherché l’efficacité au dépit d’un look novateur pour cette partie du bolide. De plus, les optiques sont loin des codes visuels développés par la firme allemande sur ses derniers modèles.

En revanche, et dès que l’on observe la vue du haut de l’Hypercar, tout est beaucoup plus moderne et futuriste. Pensée pour la route, la Project One est avant-tout une F1 « dissimulée » sous une coque qui n’est pas sans rappeler, au niveau de sa silhouette générale, les formes des fantastiques GT1 des années 90 avec pour exemple la Saleen S7-R. Mais la Project ONE est surtout la descendante directe de la fantastique Mercedes-Benz CLK GTR.

Et quand on s’intéresse de plus près aux traits de la Project ONE, on remarque l’énorme travail réalisé pour optimiser les flux d’air : bas de caisse profondément creusés qui intègrent des appendices extérieurs, entrée d’air du toit qui ne fait qu’un avec une superbe « dorsale », aileron actif au profil courbé, énorme diffuseur arrière, échappement central, etc…

Sous cette robe qui laisse présager une redoutable efficacité en termes d’appuis, se cache une structure en carbone. Cette dernière accueille ni plus ni moins que le V6 1.6 l turbo de la F1 de l’écurie Mercedes-AMG Petronas citée en introduction : W08 EQ Power+. Ce petit bloc tourne à 11 000 tr/min et développe la bagatelle de 680 chevaux. Il est associé à 4 moteurs électriques qui sont positionnés de la manière suivante : 1 par roue avant de de 120 kW (164 ch), 1 autre sur sur le turbo et le 4ème sur le vilebrequin. Au total, la puissance générée est de 740 kW soit un peu plus de 1 000 chevaux !

La transmission est assurée par le système AMG Performance 4MATIC et par la boîte robotisée AMG SPEEDSHIFT 8 à commandes au volant. Parmi les autres technologies qui équipent la Project One, on trouve la suspension active et des freins en carbone-céramique.

La fiche technique publiée par Mercedes-AMG annonce déjà un 0 à 100 km/h abattu en 2,5 s, un 0 à 200 km/h en moins de 6 s et une vitesse maximale supérieure à 350 km/h. Le « pilote conducteur » pourra choisir de rouler avec la totalité de la puissance électrique et thermique ou l’une, ou l’autre au choix. En mode 100% électrique, l’autonomie du bolide Mercedes-AMG de l’extrême est de 25 km.

L’habitacle de la biplace se révèle être ultra-moderne dans le sens compétition du terme. Les sièges baquets ne font qu’un avec la structure de l’Hypercar, sa planche de bord à instrumentation digitale.

La Mercedes-AMG Project One sera commercialisée en seulement 275 exemplaires au tarif de unitaire de 2,275 M€ chacun, tous déjà vendus ! Les premiers exemplaires devraient être livrés au plus tôt fin 2018… De la F1 à la route, la première Hypercar de l’histoire de Mercedes-AMG est sans nul doute la star incontestée du salon de Francfort 2017. La voici en vidéo avant d’en découvrir d’autres photos.

La rédaction

Photos : Mercedes-AMG