Generic selectors
Résultat exact
Dans le titre
Dans les paragraphes
Dans les articles
Search in pages

Peugeot 508 : une nouvelle génération pour « griffer » le premium allemand

  Publié le 22 février 2018 par

Pour une fois ou presque, ce n’est pas un SUV qui s’apprête à naître sur le marché de l’Automobile mais une berline au style de coupé : la nouvelle Peugeot 508. Exit le modèle actuel, le porte-étendard Peugeot s’inscrit désormais comme premium à tous les niveaux. Voici tout ce qu’il faut savoir sur la radicale Peugeot 508.

Le segment D ne fait plus les beaux jours des constructeurs automobiles depuis près de 10 ans. Peugeot s’y attaque d’une manière osée et assumée. En effet, la 508 2018 est visuellement très agressive. Avec 4,75 m de longueur, celle qui est basée sur la plate-forme EMP2 est plus courte de 8 cm comparativement à la précédente génération, La berline « haut de gamme à la française » est également plus basse de 6 cm (1,40 m) et moins large de 2 cm (1,84 m). L’empattement de la nouvelle Peugeot 508 suit cette « tendance compacte » pour passer à 2,79 m (-2,4 cm).

A l’avant, les 508 GT (rouge) et GT Line (blanche) que vous avez sous vos yeux dégagent un design acéré jamais vu sur une grande berline française. A ce titre, la signature lumineuse « à la Wolverine » qui parcoure de haut en bas les extrémités du bouclier marque le caractère très félin de l’auto. Inspirées directement par le concept-car Instinct, les très fines optiques à LED ne manquent pas de sportivité. Les créateurs de cette berline 4 portes coupé n’ont pas oublié ses ancêtres. En effet, le logo 508 trône à l’avant du long capot plat comme la Peugeot 504 qui fête ses 50 ans cette année, sans oublier la 504 Coupé.

De profil, les coups de crayons du bureau de style Peugeot renforcent une puissance visuelle à la fois dynamique et homogène. On remarque l’absence de cadre pour les grandes surfaces vitrées latérales qui sont comme posées sur un bandeau noir. Ce dernier termine sa course sur le logo « GT » en marquant la très courte malle arrière. Au niveau des jantes, leurs tailles seront comprises entre 16 et 19″. Sous cet angle arrière, la nouvelle Peugeot 508 développe des reliefs musclés. Un bandeau noir, devenu un code sur le segment des berlines statutaires européennes, intègre d’autres griffes qui font désormais références sur les dernières créations du lion comme pour le duo à succès 3008/5008. Précisons que cette signature lumineuse arrière encadre la fin des flancs de l’auto.

A l’intérieur, on retrouve la « révolution Peugeot » inaugurée sur la Peugeot 3008. L’habitacle de la nouvelle 508 en reprend l’esprit avec, bien sûr, le i-Cockpit ! Ainsi, un volant compact, une dalle haute résolution de 12,3″ sont à la disposition du conducteur. Peugeot a optimisé l’assemblage des multiples éléments et matières qui composent cet espace de conduite moderne et chaleureux. Les leçons tirés des petits défauts observés sur le SUV 3008 semblent avoir porté leurs fruits. Selon les finitions, la taille de l’écran central tactile est de 8″ en Active et passe à 10 » à partir d’Allure. Quant au volume de chargement, il est de 487 l.

Au-delà de la technologie proposée par l’i-Cockpit, la Peugeot 508 c’est aussi pléthore d’équipements high-tech dont un système de vision de nuit inédit. Même si Peugeot ne communique pas sur la conduite autonome, la 508 est dotée de multiples systèmes qui lui permette de gérer toute seule certaines situations : freinage automatique d’urgence jusqu’à 140 km/h, régulateur de vitesse adaptatif, aide au maintien dans la voie, reconnaissance des panneaux, y compris ceux de Stop et de sens interdit, etc…

Venons-en aux motorisations. A son lancement en septembre prochain, le 1.6 l PureTech sera la base des essence en 180 S&S EAT8  et 225 S&S EAT8. La boîte automatique propose 4 modes de conduite (Eco, Sport, Confort, Normal). Les Peugeot 508 essence bénéficient de surcroît en série de la suspension pilotée Active Suspension Control (ASC). L’expertise en matière de tenue de route n’est plus à prouver du côté de chez Peugeot. Le couple EAT8/ASC est très prometteur sur la 508 GT dont les performances n’ont pas été dévoilées tout comme pour les autres déclinaisons.

L’EAT8 est logiquement présente de série sur l’ensemble des blocs diesel, sauf le 1.5 l BlueHDi 130 d’entrée de gamme pour lequel elle sera en option. Les deux autres moteurs diesel sont les 2.0 l BlueHDi 160 et 2.0 l BlueHDi 180. Tous deux pouvant bénéficier de l’ASC. Plus tard en 2019, une 508 Hybride fera son apparition.

Attendue en vedette du salon de Genève 2018 (du 8 au 18 mars), la nouvelle Peugeot 508 sera-t-elle celle qui ira chercher les références allemandes ? Elle en a tous les arguments sur le papier ! A suivre surtout en termes de tarifs.

La rédaction

Photos : Peugeot