Radars urbains : bientôt 200 dispositifs actifs

Cette année, l’Etat va déployer, en France, de nouveaux radars urbains ETU (ETU : Equipement de Terrain Urbain). Cela vient, en effet, d’être confirmé par Florence Guillaume (Déléguée interministérielle à la sécurité routière), ceci dans le cadre d’une interview accordée au média national Le Parisien.

Dans son édition de ce vendredi 6 janvier 2023, Le Parisien dresse le bilan des systèmes de contrôle de vitesse dits “mobiles”, précisément ceux désignés en tant que voitures-radars privées, un sujet déjà traité sur LesVoitures.com et à retrouver, en chiffres, en cliquant sur “Voitures-radars privées : près de 500 000 infractions relevées en 2021”. Ce qui nous intéresse, aujourd’hui, au plus haut point, c’est la confirmation que les dispositifs de contrôle urbains, actuellement en phase d’expérimentation, vont donc se développer dans nos villes. A noter que les collectivités locales auront aussi la possibilité de mettre en place leurs propres radars urbains.

radars urbains

On en vient donc à l’information donnée, par Florence Guillaume, dans Le Parisien concernant les radars urbains :

« Plus petits que ceux sur les autoroutes, homologués pour la vitesse et le franchissement des feux, ils sont en expérimentation. Ils flashent mais ne génèrent pas de PV, à Toulouse, Montbéliard, Marseille, Montpellier. Il seront mis en service à la fin du premier semestre dans ces quatre villes puis, il devrait y en avoir 200 actifs sur l’ensemble du territoire. »

D’autres nombreux radars de différents types sont actuellement en test aux bords des routes de l’Hexagone, à savoir le radar covoiturage (photo ci-dessous) et le radar sonore, ou anti-bruit.

radar covoiturage voies réservées

Rappelons, et c’est loin d’être un détail que la signalisation des radars urbains a été officialisée par le texte paru au Journal Officiel du 25 mai 2022 : « Arrêté du 25 mai 2022 relatif à l’expérimentation d’une signalisation d’annonce d’une voie contrôlée par un dispositif de contrôle automatisé en milieu urbain. » Ce qu’il est important de noter est représenté par le fait que la taille des panneaux qui signaleront les radars urbains sera très réduite (photo ci-dessous).

Ainsi, certains automobilistes pourraient ne pas les voir… En ville, les ETU contrôleront la vitesse limitée à 50 km/h. Précisons que le texte cité plus haut n’indique pas des contrôles de vitesse pour les rues limitées, en ville, à 30 km/h.

Enfin, toujours concernant les radars urbains, une fois la phase d’expérimentation terminée, une étude sera réalisée avant d’être fournie à la Délégation à la Sécurité routière. L’automne prochain, ou plus tard, les radars urbains pourraient être mis en service dans le but de verbaliser. Vous êtes, d’ores et déjà, prévenus.

La rédaction

Photos : LesVoitures.com, Parifex et Journal Officiel