Urbex : découvrez un extraordinaire cimetière de voitures

Quelque part en France, voici un lieu étonnant, à la fois terrifiant et poétique. Là-bas, on est loin, très loin de l’ambiance sans âme d’une casse automobile. Ainsi, ce sont des scènes de voitures délabrées, littéralement en train de disparaître sous terre, que nous vous proposons de découvrir. Non sans humour, que ceux qui préfèrent l’odeur d’une voiture neuve et les projecteurs des salons automobiles passent leur chemin.

C’est dans le cadre d’une exploration urbaine (Urbex), que ces clichés ont été réalisés. Avouons que c’est à travers l’objectif de talentueux artistes que tous ces véhicules ont été immortalisés en photos. Cela nous ramène à l’un de nos précédents sujets, à savoir la présentation du documentaire d’Arte TV “Les belles voitures au bois dormant” diffusé l’été dernier.

Urbex

En couverture de ce sujet, vous aurez reconnu la “reine des voitures françaises”, une Citroën Traction qui a perdu depuis bien longtemps ses grands chevrons soit, l’un des quelques  759 000 exemplaires produits entre 1934 et 1957.

Urbex

Il y en aurait presque pour tous les goûts dans les méandres de cette carrière dans laquelle certains véhicules ont été dépouillés et d’autres incendiés. A ce titre, il est difficile de reconnaître certains d’entre eux, sachant que c’est une majorité de voitures dites anciennes et de collection qui est cachée pour, peut-être, l’éternité.

Urbex

Ci-dessus en photos, une Renault 10, un modèle commercialisé entre 1965 et 1971 qui apparaît avec un toit cabossé. Remontons un peu plus dans le temps avec la Panhard PL 17 construite à la fin des années 60.

D’époque en époque, ce cimetière de voitures que certains d’entre vous verront plus comme une décharge, renferme des modèles plus récents comme cette Renault 20 au “cœur mécanique” qui a partiellement disparu. A ses côtés, une Citroën Visa a eu la chance de conserver, au moins son capot, comme l’une des stars des youngtimers, la Volkswagen Golf.

Parmi les autres voitures “enterrées”, on trouve, une Peugeot 504, une Jeep, des fourgonnettes comme, par exemple, plusieurs Citroën Type H. L’un de ces derniers semble réellement être comme avalé par la terre.

Cette sensation visuelle est encore plus forte sur la photo, ci-dessous. On se demande alors comment ces automobiles ont pu finir dans ces positions sachant que tout est bien réel. Ce décor post-apocalyptique ferait le bonheur des plus grands cinéastes.

Enfin, découvrez d’autres fantastiques photos au terme de cet article. Concluons en remerciant Urbex 79 de nous avoir autorisé à partager leurs saisissantes photos, leur page Facebook étant accessible sur le lien suivant : Urbex 79. Une dernière chose… longue vie à votre voiture !

Texte : Frédéric Lagadec

Photos : Urbex 79

Urbex Urbex Urbex