WRC : le Rallye d’Ypres remplace le Rallye du Japon

Bonne nouvelle pour nos amis Belges que l’on connaît pour leur amour du sport automobile. Ainsi, le Rallye d’Ypres intègre le calendrier 2020 du WRC en lieu et place du Rallye du Japon. Cette décision prise par les organisateurs du championnat du monde des rallyes WRC intervient en réponse à la situation sanitaire internationale qui ne permet pas l’organisation du Rallye du Japon prévu du 19 au 22 novembre. A ces mêmes dates, la Belgique accueillera pour la première fois de son histoire le WRC sachant que l’ultime Spéciale du Rallye d’Ypres empruntera une partie du circuit de Spa-Francorchamps et pas des moindres, le Raidillon.

Le malheur des uns fait le bonheur des autres, les fans japonais du WRC et les supporters de la structure Toyota Gazoo Racing ne verront donc pas les World Rally Cars cette année. Quant au Rallye d’Ypres, il représente une épreuve historique sachant qu’il a été organisé pour la première fois en 1965. Depuis, son tracé d’environ 300 km est connu pour être l’un des rallyes phares au niveau européen. Pour exemple en 2018, il a été utilisé simultanément pour trois championnats : TER (Tour European Rally), Belgique et Grande-Bretagne. C’est d’ailleurs un certain pilote belge, Thierry Neuville, qui l’a emporté cette année-là sur une Hyundai R5 (photo  ci-dessous).

Comme évoqué en introduction, les routes des Ardennes Belges situées autour du circuit de Spa-Francorchamps seront utilisées, le dimanche 22 novembre, lors deux Spéciales à Ster et Malmedy puis, la Power Stage se déroulera sur un parcours qui passera par le Raidillon ! A noter que le parc d’assistance du Rallye d’Ypres sera basé au cœur de l’historique Grote Markt d’Ypres (photo de couverture de cet article). Après sa première victoire obtenue au Rallye Monte-Carlo en début d’année, Thierry Neuville s’annonce, sur ses terres, comme l’un des favoris du Rallye d’Ypres.

Rallye d'Ypres

– Calendrier WRC 2020 (mise à jour du 19 août) :

  • Monte-Carlo : du 23 au 26 janvier
  • Suède : du 13 au 16 février
  • Mexique : 12-15 mars
  • Estonie : du 4 au 6 septembre
  • Turquie : du 24 au 27 septembre
  • Allemagne : du 15 au 18 octobre
  • Italie : du 29 octobre au 1er novembre
  • Ypres : du 19 au 22 novembre

Enfin, c’est Sébastien Ogier (Toyota Gazoo Racing), vainqueur du rallye du Mexique, qui est en tête du classement pilotes avec 62 points. Son coéquipier chez Toyota, Elfyn Evans, suit à 8 points et Thierry Neuville (Hyundai Motorsport) est 3ème avec 42 points. Derrière, on trouve le très jeune Kalle Rovanperä (Toyota Gazoo Racing) avec 40 points et, à la 5ème place, Ott Tänak (38 points). Pour la reprise du WRC dans quelques jours, le rallye d’Estonie représente donc l’occasion rêvée pour le champion du monde en titre pour se relancer.

La rédaction

Photos : Hyundai Motorsport, Red Bul Content et WRC