Résultat exact
Dans le titre
Dans les paragraphes
Dans les articles
Search in pages

Aston Martin Valkyrie : l’Hypercar se dévoile à 95% !

 
 
    Publié le 12 juillet 2017

Un an après les publications officielles au sujet de leur futur Hypercar développée conjointement, Aston Martin et Red Bull Advanced Technologies, dévoilent aujourd’hui à 95% la Valkyrie, au nom de code originel AM-RB 001.

Elle avait déjà fait son effet lors du récent salon de Genève à travers une maquette grandeur nature (photo ci-dessous). A cette occasion, elle a révélé sa dénomination finale (Valkyrie). Les nouvelles images permettent de découvrir le travail réalisé par la firme de Gaydon et par les équipe d’Adrian Newey.

A la vue du style de la Valkyrie, on est clairement en présence d’une voiture de compétition, pour ne pas dire d’une F1 avec une coque. L’aérodynamisme est donc la priorité absolue de ses concepteurs. L’avant de l’Hypercar révèle ainsi un traitement des flux d’air digne de l’aéronautique !

La structure de la Valkyrie s’étend ensuite de manière très ouverte dans sa partie basse. Quant à ses flancs, et comme pour l’ensemble de ce futur chef-d’oeuvre en la matière, on remarque l’absence d’appendices aérodynamiques parfois disgracieux.

Quant à la partie arrière de l’Hypercar, elle est la plus impressionnante de toutes car elle laisse apparaître un fabuleux double tunnel à effet Venturi. De quoi donner des migraines aux concepteurs de l’habitacle de l’auto.

Ce dernier est plus proche d’un prototype LM P1 des 24 Heures du Mans que d’autres Hypercars telles que la Ferrari LaFerrari ou la McLaren P1. Le conducteur de la Valkyrie sera allongée et les pieds en hauteur.

Les photos rendues publiques laissent ainsi présager d’une expérience inédite en termes de conduite comme l’explique Matt Hill en charge des habitacles pour Aston Martin :

« Nous avons embrassé l’esprit de la F1 du Red Bull Racing et nous avons abordé la conception de ce cockpit sous un angle différent de celui des intérieurs conventionnels. Pour la Valkyrie, nous avons commencé à partir d’un concept d’habitacle pour lequel où vous pensez que quelque chose est impossible et puis vous travaillez jusqu’à ce que vous trouviez un moyen de le créer. Nous nous sommes battus pour gagner des millimètres partout, mais cela en valait la peine, car c’est fantastique de voir les clients l’essayer. Ils aiment le rituel pour entrer dans le cockpit et la position de conduite proposée. Ils sont également surpris de la façon dont la voiture semble simplement les avaler. Vous devez vraiment vous asseoir pour croire qu’il existe un véritable espace pour deux grands adultes. »

Il reste à peaufiner les appuis du sensationnel bolide avant sa révélation finale. Adrian Newey cherchant à optimiser à son maximum l’appui de la Valkyrie. La puissance cumulée de cette dernière devrait logiquement dépasser les 1 000 ch. On sait déjà que le bloc thermique sera un V12 6.5 l atmosphérique.

Un peu de patience, la Valkyrie est en phase d’approche finale comme la Mercedes-AMG R50 qui est attendue au salon de Francfort (du 14 au 24 septembre 2017).

La rédaction

Photos : Aston Martin et LesVoitures.com