Mercedes-AMG GT R PRO : encore plus radicale

Au LA Auto Show qui se tient du 30 novembre au 9 décembre, Mercedes-AMG y présente la Supercar dans sa version restylé (en photo d’introduction ci-dessous) mais aussi une version optimisée de l’AMG GT-R. Voici la Mercedes-AMG GT R PRO.

Au-delà, des Mercedes-AMG GT et GT C « classiques » qui profitent donc d’un restylage subtil, la nouvelle Mercedes-AMG GT R PRO représente un signe fort en réponse à la révélation de la nouvelle Porsche 911.

Les ingénieurs de Chez AMG ont tout simplement utilisé leur expertise en Sport Auto pour greffer, dans un premier temps, à cette Mercedes-AMG GT-R PRO une armada d’éléments aérodynamiques. A l’avant, le nouveau bouclier de l’AMG GT R profite d’ailettes à ses extrémités. Les entrées d’air sont également plus grandes. La livrée du « monstre » se parant de bandes jaunes.

La Mercedes-AMG GT R PRO est équipée à l’arrière de nouvelles appendices situées sur les contours du bouclier. Elle se prolongent en épousant les passages de roues. Ces attributs ne forment qu’un avec un diffuseur arrière impressionnant.

Celle qui porte le logo « GT R » avec une touche de jaune soulignée par un drapeau à damier dispose d’organes mécaniques à haute performance, comprendre destinés à la piste :  barre de torsion ajustable en fibre de carbone, système de freinage en carbone-céramique, amortisseurs réglables, etc… Cela représente le second axe de développement porté sur la Supercar à l’étoile.

Sous interminable capot avant, la Mercedes-AMG GT R PRO renferme le V8 4.0 l biturbo de 585 chevaux que nous avons eu le plaisir d’essayer sur circuit à l’occasion des 50 ans d’AMG.

Evoquons l’habitacle de la plus radicale des Mercedes-AMG GT. Cette dernière est dotée des équipements du restylage comme, par exemple, le combiné numérique de 12,3″ autrois modes « Classique », « Sport » et « Supersport ». L’harnais et l’arceau de sécurité sont en revanche propre à son rang.

Reste à savoir quel sera le nombre d’exemplaires qui seront commercialisés et à quel tarif.

La rédaction

Mercedes-AMG