Peugeot 2008 : le crossover à l’essai « by Menscoop » !

Notre partenaire Menscoop (menscoop.com) a eu le plaisir de découvrir la Peugeot 2008, voici l’essai !

Nouvel arrivant sur le marché des crossovers urbains, à l’instar du Nissan Juke ou du tout récent Renault Captur, le 2008 se veut plus élégant, plus sobre tout en conservant un comportement dynamique. Sur ce segment B, les SUV occupent une place de plus en plus importante en ayant notamment déjà dépassés les breaks, comme la 207sw qui va par ailleurs disparaître, ainsi on peut aisément s’imaginer qu’ils dépasseront les minispaces de cette catégorie à l’image des Modus ou Meriva comme nous l’annonce certaines prévisions.

VLUU L210 / Samsung L210

Aussi attirant soit-il, il entretient une allure de petit break sous certains angles. Pour se rattraper, 2008 peut compter sur sa calandre apportant une forte élégance ou son toit donnant du dynamisme à ses courbes. Feux diurnes à LED, chromes à profusion, barres de toit, rien à redire il soigne sa ligne chic à souhait qui saura sans aucun doute s’adapter aussi bien à Paris qu’au fin fond du Larzac.

Peugeot-2008

A l’intérieur, on ressent une belle impression de qualité pourtant quand on y regarde de plus près Peugeot n’a pas fait la part belle aux plastiques moussés uniquement présent sur le premier plan de la planche de bord. Design soigné, ergonomie (notamment avec ce sublime frein à main qui libère de la place), pas d’abondance de rangement mais ceux présent sont bien placés et assez grands, en somme nous n’atteignons pas le niveau d’un Countryman en qualité mais dépassons allègrement le Nissan Juke. Je vous conseille toutefois un intérieur clair si vous succombez à ses charmes, car il n’y a pas de couleur vives disponibles mais un joli brun (même en tissu) permettra de ne pas confondre ce 2008 avec une Polo austère.

Pour pallier ses excès de sobriété la firme Sochalienne propose « Down Town » (voir les touches d’orange ci-dessous), des Stickers (très cheap) sur la carrosserie ainsi que des habillages de console centrale et portières disponible en 4 coloris.

Lorsqu’on monte en gamme nous avons le choix entre un magnifique toit ouvrant panoramique avec store électrique déjà vu sur son grand frère 3008 ou un ciel de toit (ce qui se fait de plus en plus, voir Opel Adam) fait au laser rétroéclairé en bleu (ci-dessus).

Peugeot-2008-interieur

Peugeot-2008-interieur-2

Niveau confort rien à redire, on avale les kilomètres sans stress ni courbatures et les sièges offrent un bon maintien. Au niveau de l’habitabilité, que se soit à l’avant comme à l’arrière il y a de la place ! Toutefois, pour les personnes de grande taille, on a vite les genoux qui tape dans le volant pourtant réglable en hauteur. Mais au final on peut conduire aisément de la sorte. À l’arrière, bien que des adultes puissent voyager correctement, ils devront faire l’impasse sur les poignets de maintien et il n’y a pas de banquette coulissante.

Quant au coffre, il accueil facilement deux grosses valises dans ses 422l de chargement (voir ci-dessus) et dispose d’un filet pour les petits objets. Il vous suffira alors d’un doigt pour obtenir une surface plane et amener ce volume à 1400l  banquette rabattue. On regrettera cependant l’absence de rangement sous le plancher du coffre du à un seuil de chargement bas et plat. Sous ce fameux plancher c’est la roue de secours qui est logée.

Passons maintenant derrière le volant et entre Strasbourg et Ribauvillé les cols ne manquent pas, c’est donc le terrain de jeu idéal pour tester 3 des 6 motorisations d’ores et déjà disponible en attendant les prochaines dérivés du 3 cylindres essence en injection direct turbo de 110 et 130 chevaux.

Peugeot-2008-6

Face au Nissan Juke, actuel leader du marché, il y avait fort à faire tant ce dernier avait placé la barre haute en dynamisme et tenue de route (plus particulièrement le 1.5 DCI 110 chevaux que nous avons régulièrement l’occasion de conduire et qui a le mérite de nous surprendre à chaque fois). Dans l’ensemble, il a de quoi être agréablement surpris par le petit crossover du lion qui partage la même plateforme que la Peugeot 208. En effet, avec ses 1045 kilos on obtient un comportement routier dynamique même doté de moteurs de faibles puissances et  pas de prise de roulis (ce qui nous a réellement séduit).

1,6l e-HDi 92ch BVM5 :

Suffisant ! Après l’essai c’est le sentiment transmis par ce moteur. Pour les adeptes du diesel, ce « petit » diesel comblera entièrement vos attentes. Il y a de la reprise, du couple disponible dès les bas régimes et assez de puissance pour assurer sans craintes les dépassements. D’autant plus que ce 1.6l de 92 chevaux est également doté du stop&start très discret se faisant même oublier en ville. Côté consommations, vous en serez quitte pour 4,0l/100km en cycle mixte pour 103 grammes de Co2/km.

1,6l e-HDi 115ch BVM6 :

Cette fois-ci, le plaisir de conduite est de mise sachant pertinemment que le moteur de 92 chevaux remplis également cette tâche. Avec une telle motorisation, nous arions bien gardé le véhicule ! Quoi de mieux que de pourvoir être à l’aise sur toutes les routes et de pouvoir également se faire plaisir au point d’oublier que nous sommes dans un petit crossover, diesel qui plus est ! Cependant, à bas régime en ville, il n’est pas des plus agréables. Bonne nouvelle toutefois pour cette déclinaison du 1.6l, la consommation est identique à la version de 92 chevaux à savoir 4,0l/100km en cycle mixte, pour cette fois ci 105 grammes de Co2/km.

Peugeot-2008-5

1.6l VTi 120ch BVM5 :

Avec la prise de conscience actuelle de l’usage parfois non fondé des diesels en France, nous attendions avec impatience cet essai. Malheureusement, nous avons été déçus par son manque de reprise, sans cesse obligés de rétrograder pour reprendre en sortie des tumultueux virages alsaciens. De plus, ce moteur aurait nécessité l’aide d’une boite 6 vitesses. Pourtant ce moteur possède des atouts indéniables : une faible consommation (5.9l/100km en cycle mixte), une cavalerie stimulante,… À noté toutefois qu’il faudra s’acquitter d’un malus de 100 € (135 g de Co2/km), de quoi s’attarder sur les autres 2008 essences équipés du récent 3 cylindres EB (actuellement uniquement le VTi de 82 chevaux).

Pour ne pas faillir à son appellation de Crossover, Peugeot propose son Grip Control (et pas de version 4 roues motrices pour des raisons de poids et donc de consommation) déjà présent sur le 3008. En renforçant la motricité du 2008 lors d’une faible adhérence sur une ou deux des roues motrices. Grâce à une molette située entre les deux sièges avant, vous aurez le choix entre les modes neige, sable ou boue. Autres atouts, avec se système qui s’est avéré bluffant pendant notre essai en terrain ultra boueux, 2008 est livré avec une garde au sol de 16 centimètres et des pneumatiques Mud & Snow à la fois adaptés techniquement et légalement à l’hiver comme à l’été  (en effet certains pays comme le Luxembourg obligent d’être équipé en pneus neiges). Bref, il aime la boue !

VLUU L210 / Samsung L210

Autre option que nous avons eu le plaisir de tester pour vous, le « Park Assist » ! Oui, 2008 sait aussi se garer en créneau tout seul. Même si l’équipe Peugeot a voulu proposer une place des plus confinée (30 centimètres de chaque côté une fois le véhicule garé) pour que le système trouve une place, le modèle d’essai rentre toujours. Cependant, lors de notre essai « Park Assist » a quelques fois multiplié les manœuvres pour au final finir une roue sur le trottoir. Dommage !

Avec son écran tactile (disponible dès le deuxième niveau de finition) le Peugeot 2008 peut vous offrir « Peugeot Connect Apps », service connecté à la 3G permettant d’obtenir en plus du GPS des informations sur l’environnement avoisinant comme le trafic instantané , les places de parking, prix et localisations des stations-services, des applications célèbre telles que TripAdvisor ou PagesJaunes… Incroyable quand on sait que ce dernier peut afficher le menu des restaurants ! Cependant, il y a deux niveaux d’informations puisque lorsque vous roulerez une infime partie des informations seront disponibles. Certes, c’est intéressant au niveau de la sécurité mais terriblement énervant quand vous vous rendez compte que l’info n’est disponible qu’à l’arrêt après avoir cherché durant de longues minutes sur l’écran de 7″ loin d’être intuitif. À 345 € pour la première année (tarif dégressif par la suite), l’abonnement Connect Apps mérite réflexion avant achat.

VLUU L210 / Samsung L210

Le moment du verdict est venu ! Peugeot qui souhaitait concevoir un véhicule de dimension internationale, tout en partageant 2/3 des pièces avec la 208, aura le mérite d’allier fonctionnalités, qualité, émotion, modernité ou encore une capacité multi usage. Et bien pour nous, ce véhicule est une réussite. Il a réussi à nous faire oublier ses plastiques durs par sa beauté intérieure et est équipé de bonnes motorisations, en effet le diesel reste une spécialité Peugeot. Petit détail qui nous a énormément plu, dans les premières finitions (voir photo de couverture) il dispose d’enjoliveurs qui donnent véritablement l’impression d’avoir des jantes.

En somme tout ce dont l’homme urbain peut attendre contenu dans 4m16 de fabrication française. Une habitabilité record pour cette compacité, cependant 2008 (à partir de 15200 €) se veut un peu plus cher que son concurrent, le Captur. Reste à savoir, si vous préférez du fun ou un véhicule qui perdurera sans aucun problème dans le temps.

Source : Menscoop