Résultat exact
Dans le titre
Dans les paragraphes
Dans les articles
Search in pages

Renault Espace : essai de la version Initiale Paris Energy dCi 160 Twin Turbo EDC…

 
 
    Publié le 28 avril 2016

Le segment des autos à grand volume est depuis longtemps représenté dans le réseau Renault par l’emblématique Espace. Depuis plusieurs années il représente le savoir-faire français dans un milieu où les constructeurs étrangers ont de sérieux arguments. Même si les dernières versions proposées semblaient s’essouffler légèrement au niveau du design, il faut dire que cet Espace 5 renverse la situation et semble directement envoyé du futur. Nous avons pu goûter aux différents plaisirs que pouvait procurer ce mastodonte lors d’un essai routier, en voici notre ressenti.

La version mise à notre disposition n’était autre que l’Initiale Paris Energy dCi 160 Twin Turbo EDC. Autant dire que nous partions avec ce qui se fait de mieux afin de juger de cet outil familial dans les meilleures conditions. Au premier coup d’œil, les lignes très fuyantes semblent réellement mises en valeur par la couleur Beige Dune qui recouvre la carrosserie. Cet effet de vitesse que l’on peut constater de la proue à la poupe donne un coup de jeune presque nécessaire à cet Espace.

essai-Renault-espace-4
A l’intérieur (photo Mondial de l’Automobile 2014) aucun doute, ce dernier-né de la gamme porte bien son nom, au point que tout paraît éloigné. Le design général reste néanmoins très en phase avec les standards de la marque, avec notamment la console centrale spécifique qui alimentera encore et toujours les sujets de conversations de par son intégration étonnante à la planche de bord. Un ensemble qui fonctionne bien et assume sans mal son rôle de véhicule familial à grand volume avec sept places disponibles une fois l’option à 1 500 euros validée.

nouveau-renault-espace-5

Du côté de la mécanique, le dCi 160 Twin Turbo EDC pourrait presque sembler à la limite de l’indispensable à la vue de l’engin, mais il abat un travail conséquent et permet à tout ce joli monde de passer de 0 à 100 km/h en 9,9 secondes. Bien que ce chiffre devient anecdotique une fois la charge maximale atteinte. Cependant la boîte EDC à 6 rapports procure un agrément de conduite qui selon notre pilote essayeur Laurent Pasquali correspond parfaitement aux attentes que l’on peut avoir d’un tel véhicule.

essai-Renault-espace-2
Le nouveau Renault Espace joue son rôle à la perfection. Cette dernière qui a malgré tout un coût, avec une gamme de prix allant de 35 100 à 47 600 euros. Notre modèle d’essai étant la version ultime de ce que propose le constructeur français.

Essai et photos : Laurent Pasquali

Texte : Guillaume Pons

essai-Renault-espace-3