Renault Mégane R.S. Ultime : « The End » pour la berline sportive

Il en est fini de la Renault Mégane R.S., comprendre que le constructeur au losange met un terme définitif à sa production. 20 ans après le lancement de la Mégane II R.S., la Mégane IV R.S. Ultime clôt un chapitre que l’on peut qualifier de “sportivité thermique”. En effet, le malus écologique “a tué” la plus performante des Mégane. Aujourd’hui, Renault se concentre, bien sûr, sur son avenir 100% électrique. 1 976 exemplaires de cette ultime Renault Mégane R.S seront produits, et pas un de plus.

La Renault Mégane R.S. Ultime est basée sur la Mégane R.S. Trophy. La toute dernière Mégane R.S. dispose donc du châssis Cup. Avant de revenir sur les caractéristiques mécaniques de cette ultime Renault Mégane R.S., présentons son style exclusif. Désormais, c’est donc la marque Alpine qui porte, pour Renault Group, des ambitions sportives. Une Alpine A110 R Le Mans est notamment attendue dans les prochaines semaines.

La carrosserie de la Renault Mégane R.S. Ultime fait ainsi apparaître des décorations exclusives. Ces dernières, de couleur noire, reprennent le losange cher au constructeur automobile français. A cela s’ajoutent, des ailes plus larges de 60 mm et 45 mm, respectivement pour l’avant et l’arrière de la compacte sportive. Des ouvertures latérales sont aussi visibles à l’arrière des ailes avant, ceci en guise d’extracteurs. Cette ultime Renault Mégane R.S. est aussi équipée des optiques R.S. Vision.

Renault Mégane R.S. Ultime

Pour célébrer la fin de la Mégane R.S., Renault propose également des traitements noir ou noir brillant pour différents éléments de la R.S. Ultime dont voici les principaux : logo, jantes de 19 pouces “Fuji Light”, encadrement des surfaces vitrées latérales, diffuseur arrière, lame avant, poignées de portes. Quant aux étriers de freins Brembo, ils sont de couleur rouge.

Renault Mégane R.S. Ultime

A noter, et c’est loin d’être un détail, que la Renault Mégane R.S. Ultime pourra être commandée, au choix, en 4 teintes : “Blanc Nacré”, “Jaune Sirius”, Orange Tonic” et “Noir Etoilé”.

Passons dans l’habitacle de cette superbe Renault Mégane R.S. Ultime pour y découvrir ses principaux attributs exclusifs. Les sièges baquets Recaro recouverts d’Alcantara noir sont de série alors qu’une plaque numérotée est située sur la console centrale. Cette plaque est, d’ailleurs, signé par Laurent Hurgon, le pilote et metteur au point Renault Group.

Laurent Hurgon nous présente la Mégane R.S. Ultime :

« La Mégane R.S. représente 15 ans de mon travail au sein de Renault Sport. Depuis la Mégane II phase 2, nous n’avons cessé d’en améliorer les prestations dynamiques afin de rester leader des tractions sportives. Les records sur la Nordschleife du Nürburgring sont des challenges inoubliables, chargés de passion, d’adrénaline et d’émotion. Et maintenant, Mégane R.S. Ultime… Je suis particulièrement fier que la version symbolisant la fin de cette épopée merveilleuse puisse porter ma signature. »

Venons-en à ce qui se cache sous le capot et la carrosserie de cette Renault Mégane R.S. Ultime. Comme évoqué plus haut, la berline sportive est donc équipée du châssis Cup mais, ce n’est, bien sûr, pas tout, le système 4Control à 4 roues directrices offrant un maximum de dynamisme à la Mégane R.S. Ultime étant aussi intégrée à la Mégane R.S. Ultime.

Renault Mégane R.S. Ultime

En termes de motorisations, la Mégane R.S. Ultime embarque le 4-cylindres turbo 1.8 l qui reste à 300 ch pour un couple de 420 Nm, le tout étant transmis aux roues avant via la boîte de vitesses automatique à double embrayage EDC (6 rapports). Le différentiel mécanique Torsen fait également partie de la dotation de cette Mégane R.S. Ultime. La Renault Mégane R.S. Ultime, c’est aussi une monte pneumatique reprise, cette fois, à la Mégane R.S. Trophy-R, à savoir, des gommes semi-slicks Bridgestone Potenza S007.

En termes de performances, elles sont logiquement identiques à celles de la Mégane R.S. Trophy avec un 0 à 100 km/h réalisé en 5,7 s. De quoi s’amuser lors de roulages privés organisés sur circuit, ce qui représente l’esprit de la Renault Mégane R.S. Ultime.

Enfin, la Renault Mégane R.S. Ultime sera commercialisée au printemps 2023 à un tarif inconnu à ce jour. Cependant, on peut estimer qu’il faudra débourser plus de 50 000 € pour s’offrir la toute dernière Mégane R.S. de l’histoire, sans oublier d’ajouter à cette somme le malus écologique.

La rédaction

Photos : Renault