Roborace : première épreuve et premier crash (vidéo)

Cela commence plutôt mal pour la Roborace, la voiture de course 100% électrique et autonome qui devrait intégrer, d’ici quelques années, en tant que course de support, le championnat Formula E. Lors de la première course diffusée sur la plateforme Twitch, une Roborace DevBot 2.0 a fini dans le mur.

Les compétions virtuelles font désormais partie de notre quotidien de passionnés de sport automobile. Durant le premier confinement qui a touché toute l’Europe, de nombreuses épreuves officielles ont été organisées dont les bluffantes 24 Heures du Mans virtuelles. Quant à la Roborace, elle fait le lien entre les deux mondes virtuel et réel en tant que voiture autonome programmée pour disputer, sans pilote, des courses. Pour la structure Acronis
SIT Autonomous Team, cela s’est donc vite terminée par un crash.

Roborace

A l’arrêt au niveau de la ligne droite des stands, alors qu’elle venait de passer un virage ou, d’après d’autres sources, qu’elle prenait le départ de la course, la Roborace a instantanément dévié vers la droite avant de percuter de plein fouet le mur. Aucune raison officielle à ce malencontreux incident n’a été dévoilée à ce jour, même si l’état de la piste aurait déjà était mis en cause par les organisateurs, ce qui semble étonnant.

Lors de l’événement baptisé « Event 1.1 – Season Beta », un autre prototype de voiture de course autonome, celui d’Autonomous Racing Graz, a rencontré des soucis en se perdant sur la piste, ce qui a conduit à son abandon.

Roborace

Enfin, avant de cliquer sur « Play » pour visionner l’accident de la Roborace, terminons par une note positive. Sachez qu’en 2018, lors du Festival of Speed de Goodwood, une Roborace a fait une sortie remarquée et réussie, c’est à découvrir ou à redécouvrir en cliquant ici.

La rédaction

Photos : capture d’écran Twitch et Roborace