Audi e-tron : le SUV électrique de série dévoilé

A San Francisco hier, Audi est entrée dans l’ère de la voiture électrique. En dévoilant l’Audi e-tron, la firme aux anneaux se positionne sur le nouveau marché des SUV 100% électrique.

Après le Mercedes-Benz EQC présenté en début de mois, au tour de l’Audi e-tron d’être dévoilé dans les moindres détails. Proche du concept-car du salon de Genève 2018, l’Audi e-tron Prototype, la version de série du SUV électrique devra faire face aux Tesla Model X et au Jaguar I-Pace.

Pour situer l’Audi e-tron sur ce nouveau marché, l’Audi e-tron est d’ailleurs l’un des plus longs avec 4,90 m. Seul le Model X dépasse les 5,0 m. Visuellement, la face avant du SUV « à pile » est logiquement proche du concept. On remarque une calandre Singleframe fermée ainsi que des rétroviseurs d’une taille très réduite.

De profil, ces rétroviseurs high-tech sont presque invisibles. Précisons qu’ils intègrent une caméra. Cette nouvelle technologie sera au programme des options sur l’Audi e-tron. La prise de recharge est située sur l’aile avant droite, en-dessous du logo e-tron.

La partie arrière du nouveau SUV 100% électrique est également une « copie conforme » de celle de l’e-tron Prototype. Au final, alors que Mercedes-Benz et Jaguar jouent respectivement la carte des rondeurs et de la sportivité, l’Audi e-tron est beaucoup plus conforme, en matière de design, aux autres modèles Audi.

L’habitacle du SUV 100% électrique révèle une grand finesse se style. Il ne fait aucun doute que le choix des éléments et leur assemblage sont d’excellente qualité. Sous les yeux du conducteur, l’écran de type OLED affiche notamment les images filmées par les caméras des rétroviseurs. Intrinsèquement, comme toute voiture électrique, l’Audi e-tron bénéficie d’une optimisation maximale de l’espace de vie. Les cinq occupants du SUV trouveront une habitabilité plus qu’intéressante surtout que l’empattement de l’auto est grand : 2,93 m. Ajoutez à cela un volume de chargement de 660 l et vous obtiendrez un véhicule à l’accent très familial.

Sur le plan de sa motorisation, l’Audi e-tron est mu par un moteur situé à l’avant et un autre pour l’arrière. A noter qu’en mode standard, seul les roues arrière propulsent le SUV. Selon les conditions de route, le dispositif électrique avant entre en fonction, recréant ainsi la transmission intégrale quattro. En termes de puissance, elle est de 300 kW, soit presque 408 chevaux en équivalence thermique. Le couple, si important pour ce type de voiture, est annoncé pour 664 Nm. Audi communique également sur une autonomie de plus de 400 km (norme WLTP), ceci grâce à des batteries de 95 kWh. Coté performance, le 0 à 100 km/h est réalisé en 5,7 s.

Outre-Rhin, l’Audi e-tron est déjà disponible à la commande à un tarif d’entrée de 79 900 €. En France, c’est depuis mars 2018 que les commandes peuvent être passées. L’Audi e-tron sera l’une des « stars électriques » du Mondial de l’Auto (du 4 au 14 octobre).

La rédaction

Photos : Audi