Generic selectors
Résultat exact
Dans le titre
Dans les paragraphes
Dans les articles
Search in pages

Volkswagen Polo : la nouvelle génération à l’essai

  Publié le 6 novembre 2017 par

Avec 40 000 exemplaires immatriculés en 2016, la Polo est le modèle Volkswagen préféré des français. La marque dévoile aujourd’hui sa sixième génération, un condensé de technologies et de performances.

Une fois n’est pas coutume, commençons notre essai par l’habitacle de la Polo 2017 car il représente l’un de ses points forts. Ainsi, la plateforme MQB A0 lui offre une plus grande habitabilité. C’est bien là le cœur de la « bataille » des citadines. Les passagers arrière trouveront plus de confort et plus d’espace. En chiffres, cela se traduit par une longueur de 4,053 m (+8,1 cm comparativement à la précédente génération). De même l’empattement s’allonge de 9,2 cm pour atteindre 2,548 m. Quant au volume du coffre il est de 351 l (+71 l).

Cette Polo embarque des systèmes d’aide à la conduite de dernière génération. Par exemple, le Front Assist qui sollicite le conducteur pour freiner si les distances deviennent dangereuses en ville. De plus, la détection des piétons est désormais disponible de série. Ce système est fonctionnel de 0 à 30 km/h. Si un risque de collision avec un véhicule à l’arrêt ou circulant devant la citadine survient sans qu’il n’y ait de réaction du conducteur, le système de freinage d’urgence en ville procède automatiquement à un freinage optimal afin d’atténuer la gravité de l’accident.

Toujours plus fun, toujours plus connectée, la Polo 2017 embarque en première mondiale, sur l’ensemble des modèles du groupe Volkswagen AG, ceci toutes marques confondues, la toute dernière génération de l’Active Info Display. Ce système offre une belle touche de modernité à une voiture destinée majoritairement à un usage urbain. De surcroît, grâce à l’écran haute définition (133 dpi/définition de 1 280 × 480 pixels), la nouvelle génération de l’Active Info Display propose un haut niveau de détails. Les couleurs sont riches, les contrastes élevés. Il est indéniable que ce nouveau design et ces fonctionnalités sont les plus performants du segment des citadines.

Digitalisée, oui, mais connectée aussi ! La nouvelle Polo embarque une plateforme de rechargement des smartphones à induction, mais ce n’est pas tout. Grâce aux services tel que l’App-Connect, la Polo permet aux usagers d’être connectés en permanence. Nous avons apprécié la technologie MirrorLink (uniquement via Android). Ne prônons pas l’utilisation du téléphone au volant, inutile de rappeler à quel point c’est dangereux. Néanmoins, pouvoir retrouver Waze sur l’écran de sa Polo plutôt que celui de son smartphone est une sacrée avancée.

Passons à l’extérieur de la voiture. Nous l’avons dit plus haut, l’habitabilité générale a augmenté. En effet, la nouvelle Polo a grandi. Ses proportions ont, par conséquent, quelque peu évoluées, la rendant plus sportive, plus racée, plus chic. Un empattement plus grand, une ligne de toit quasiment inchangée, voilà des attributs qui rendent ses lignes plus dynamiques et plus incisives que celles de « l’ancienne version ». Désormais séduisante par nature, la Polo 2017 gagne en style et en charisme mais que vaut-elle sur la route ?

Après un premier test réussi à Lyon, dans l’extension du centre-ville baptisée Confluence, où notre Polo s’est très bien comportée, place à une balade extra-urbaine. Le petit moteur 3-cylindres suralimenté de 95 ch (à 5 500 tr/min), le plus petit des TSI, ne peine pas à sortir de la jungle urbaine. Plutôt agile, la Polo nous surprend alors par sa souplesse et sa polyvalence. Précisons que nous avons en notre possession une boîte manuelle 5 rapports. Cette dernière joue bien le jeu et une fois le couple de 175 Nm disponible (pour cela, il faut atteindre entre 2 000 et 3 500 tr/min), la petite allemande est assez agréable à conduire. Le gros avantage du 3-cylindres, qui ravira les « rurbains », tant en ville qu’en périphérie, est sa consommation plus que raisonnable : 4,5-4,4 l/100 km en cycle mixte (données constructeur). Si ce moteur est certes efficace, nous attendons tout de même le 1.0 l 115  qui nous a beaucoup plu lors de notre essai de sa cousine espagnole Ibiza (essai ici). Nous sommes sûrs qu’il convaincra ceux qui oseraient hésiter à l’achat d’une Polo 6ème du nom. Au total, ce ne sont pas moins de 9 moteurs qui seront proposés à terme sur la citadine.

D’ailleurs, désireux d’accroître leur implantation de la Polo en entreprise, Volkswagen dote pour la première fois sa Polo d’un moteur à Gaz Naturel. Particulièrement adapté aux conditions urbaines, le moteur GNV est plus propre et plus écologique que les moteurs thermiques. En effet, la combustion du gaz naturel s’effectue presque sans aucun rejet de particules. Autre point très intéressant, ce moteur permettra une autonomie allant jusqu’à 1 190 km.

Pour conclure, tant en termes de look que sur le plan de ses capacités, la Polo 2017 saura séduire tous les publics. Si elle est déjà la Volkswagen préférée des français, elle risquerait bien de devenir leur citadine préférée ! Enfin, sachez que notre sympathique Polo First Edition 1.0 TSI BVM5 d’essai s’offre à partir de 19 180 €.

Texte, essai et photos : Maria Labzaë – LesVoitures.com

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer