Résultat exact
Dans le titre
Dans les paragraphes
Dans les articles
Search in pages

Formula E : Renault s’en va, Nissan arrive

 
 
    Publié le 25 octobre 2017

A l’origine du projet Formula E, Renault a décidé de quitter la discipline montante du Sport Auto pour se concentrer sur la Formule 1 dès la fin de la saison 4 (2017/2018). Ce départ ouvre logiquement la porte à Nissan qui intégrera le championnat FIA de monoplaces électriques à partir de la saison 5. Cette décision entre dans le cadre de l’Alliance Renault-Nissan.

En 2018/2019, Nissan sera donc en piste en remplacement de Renault. Rappelons que cette 5ème saison marquera l’arrivée d’un nouveau règlement. Ce dernier devrait laisser aux constructeurs plus de liberté technique. Aujourd’hui, ils peuvent « juste » développer le moteur, la transmission et l’électronique de la Spark-Renault STR_01E.

Nissan pourra compter sur son expertise en matière de véhicules électriques à l’image de la Nissan Leaf ou du fourgon e-NV200 (essai ici – 2014). Pour le constructeur japonais, ce retour au sein d’un championnat international labellisé FIA est également l’occasion de revenir à la compétition de haut niveau après l’échec du programme Nissan GT-R LM Nismo en FIA WEC.

Au départ du premier ePrix 2018/2019, Nissan ne sera pas le seul nouveau venu. Rappelons que BMW, déjà présent en tant que partenaire technologique de la structure MS Amlin Andretti, fera son entrée en tant que constructeur. Pour Audi ce sera dès la prochaine saison 2017/2018 avec la e-tron FE04 (à découvrir ici). Pour Porsche et Mercedes, ce sera à partir de la saison 6 (2019/2020).

Concluons avec la vidéo des coulisses de l’ePrix de Paris 2017.

La rédaction

Photos et vidéo : LesVoitures.com