Jaguar F-Type SVR : l’élégante sauvageonne anglaise affûte ses griffes !

    Publié le 4 mars 2016

Si la règle d’or de ce salon de Genève devait être « l’effet de surprise » ou « l’extravagance », Jaguar aurait visé dans le mille. La classe à l’anglaise ayant pour critère de base la sobriété et l’élégance subtile, la F-Type SVR présentée sur le stand du constructeur anglais a tendance à bousculer un peu les idées préconçues. Et pour présenter ce trouble-fête au grand public, quoi de mieux que l’un des nouveaux présentateurs de la mythique émission britannique Top Gear UK, Rory Reid ?

Les chiffres d’une F-Type R sont déjà assez aguichants, pour rendre cette SVR au premier abord à peine plus intéressante. Les 25 chevaux supplémentaires n’auraient finalement pas un grand intérêt. Cependant, le travail d’évolution sur ce modèle ne se limite pas à un simple gain de chevaux sur le V8 compressé de 5.0 l. L’idée a été de radicaliser encore un peu plus le cheval sauvage qu’est déjà la sœur aînée de cette nouvelle venue.

Jaguar-f-type-svr (14)

Le département des véhicules spéciaux Jaguar SVO a donc revu entièrement sa copie. Le premier point concerne la transmission intégrale, unique solution proposée à la vente sur cette version. Mais d’un point de vue stylistique, la SVR donne un coup de fouet à la très chic F-Type. Jupe avant béante, lame inférieure en fibre laissant deviner un probable « splitter » sous le moteur qui oriente les flux d’air vers l’imposant diffuseur arrière qui souligne quatre sorties d’échappement.

Jaguar-f-type-svr (1)

Le tout surélevé par un aileron inspiré de la compétition. Que cela soit pour le coupé ou la version cabriolet présentées à Genève, les codes présents sur la nouvelle version de la F-Type radicalisent sans retenue la ligne originelle de l’auto.

Jaguar-f-type-svr (6)

Le châssis de la belle à lui aussi été revu à la hausse avec un travail poussé au niveau des trains roulants. Les suspensions accompagnées de fusées arrière spécifiques ont fait l’objet d’un développement adapté au gain de puissance de la SVR. Ce qui permet de garantir une motricité accrue lors d’un décollage un peu explosif. Pour preuve, les seules 3,7 secondes nécessaires pour abattre le 0 à 100 km/h.

Jaguar-f-type-svr (7)

A l’intérieur, les éléments en fibre de carbone agrémentent l’esprit radical de l’auto et jouent un rôle important comme l’ensemble des appendices aérodynamiques sur le poids de la SVR. Le résultat est sans appel, 25 kg en moins sur la balance et le double peut être envisagé si l’heureux propriétaire opte pour le démoniaque freinage en carbone céramique. Un élément indispensable pour espérer s’arrêter avant le bac à graviers une fois la vitesse maximale de 322 km/h atteinte.

2017-jaguar-f-type-svr-interior

Il faudra alors débourser 139 500 € pour obtenir les clefs de cette machine sensationnelle, et 146 500 € pour vivre la même expérience les cheveux au vent. Un choix difficile si l’on tient compte de la commercialisation prévue avant l’été 2016 … Jaguar a vraisemblablement mis toutes les chances de son côté pour réussir un coup de maître avec cette SVR. Si vous n’êtes pas encore totalement convaincus, cliquez sur « Play » ci-dessous.

Texte : Guillaume Pons

Photos : LesVoitures.com et Jaguar

Jaguar-f-type-svr (12)

Jaguar-f-type-svr (13)

Jaguar-f-type-svr (9)

Jaguar-f-type-svr (5)

Jaguar-f-type-svr (3)

Jaguar-f-type-svr (10)

Jaguar-f-type-svr (8)

Jaguar-f-type-svr (11)

wcf-porsche-718-boxster-jaguar-f-type-svr-7

wcf-porsche-718-boxster-jaguar-f-type-svr-4
wcf-porsche-718-boxster-jaguar-f-type-svr-2

wcf-porsche-718-boxster-jaguar-f-type-svr-6

wcf-porsche-718-boxster-jaguar-f-type-svr-5

jaguar-f-type-svr