Les Voitures, premier média automobile sans publicité.

24 Heures du Mans : incroyable, la Porsche 919 Hybrid s’impose devant deux LMP2 !

    Publié le 18 juin 2017

La plus belle course du monde a de nouveau réservé sont lot de rebondissements et de surprises avec une incroyable, pour ne par dire impensable opposition, entre des LMP1-H jamais aussi fragiles et des LMP2 fiables et performantes. Au final, Porsche remporte la 85ème édition des 24 Heures du Mans grâce à la 919 Hybrid #2 confiée à Brendon Hartley, Earl Bamber et Timo Bernhard. La LMP2 Oreca 07 – Gibson #28 du Jackie Chan DC Racing (Laurent / Tung / Jarvis ) termine 2ème devant une autre LMP2, la Vaillante Rebellion #13 (Oreca 07 – Gibson) pilotée par Piquet Jr, Heinemeier, Heinemeier-Hansson et Beche. En LMGTE Pro, le final a été explosif…

A la vue du nombre réduit des LMP1-H en lice cette année, on pouvait s’attendre à la présence d’une LMP2 dans le Top 5 mais elles sont finalement 4 à s’inscrire dans l’histoire… Derrière les 3 premières voitures on trouve ainsi à la 4ème place, l’autre prototype du Jackie Chan DC Racing #37 et à la 5ème place l’Alpine A470 – Gibson #35. Mais ou sont donc les Toyota TS050 HYBRID ?

24-heures-le-mans-50

La dramatique du Sport Auto a de nouveau frappé le Toyota Gazoo Racing, longtemps dominateur mais en quelques 20 minutes, les deux Toyota TS050 HYBRID qui jouaient encore la gagne ont abandonné. Les déboires des japonaises ont débuté bien avant avec ceux de la #8. Aux alentours de 22h50, et alors qu’elle pointait à la 2ème place avec à son volant Buemi, le prototype hybride rentre à son stand en laissant échapper de la fumée.

24-heures-le-mans-toyta-ts050-hybrid-8

Quasiment l’ensemble du système hybride doit être changé. La #8 repartira après près de 2 heures d’intervention, loin très loin. Elle sera la seule Toyota à finir la course à la 9ème place.

24-heures-le-mans-31

Quant aux TS050 HYBRID #7 et #8, elles ont été les « tristes actrices » de coups de théâtre que seules les 24 Heures du Mans peuvent proposer.  A bord de la #7, au terme de la 10ème heure de course, Kamui Kobayashi, le poleman, est contraint de ralentir à la hauteur des stands. Débute alors une longue et pénible agonie pour cette TS050 HYBRID. Au ralenti sur la piste, elle s’arrête puis repart pour s’arrêter définitivement un peu plus tard, la faute à problème d’embrayage et de boîte.

24-heures-le-mans-41

Porsche prend alors les devants de l’épreuve avec la 919 Hybrid #1. Derrière, la TS050 HYBRID #9 suit mais… Mais à l’approche du virage Dunlop, la Toyota est touchée par la #25 (CEFC Manor TRS Racing). Nicolas Lapierre à ses commandes tente de rallier le stand mais 1 tour au Mans c’est long, très long, surtout qu’un début d’incendie se déclenche et que la roue arrière gauche n’est plus là. Comme la #7, elle s’arrête puis repart. On croit alors que le pilote français va pouvoir la ramener à son box mais quelques centaines de mètres plus loin, c’est l’abandon.

24-heures-le-mans-16

Porsche aurait pu également tout perdre. La 919 Hybrid #1 a « rendu l’âme » à cause d’un souci de pression d’huile survenu en fin de matinée. La voiture victorieuse a elle aussi connu de gros problèmes en restant très longtemps dans son box à cause de problèmes d’hybridation et de transmission à l’avant. Elle a pris la tête de la course qu’à 1 heure du drapeau à damier. Avant, c’est bien la #28 du Jackie Chan DC Racing qui pointait en tête ! Ils s’en ait fallu de peu pour que les 24 Heures du Mans voient une LMP2 sur la plus haute marche du podium.

24-heures-le-mans-14

A noter également qu’à 40 minutes de l’arrivée, l’Alpine A470 #35 pointait au 3ème rang mais Andre Negrão s’est sorti à Mulsanne. Cela l’a obligé à repasser au stand laissant filer le podium pour finir 5ème. Et c’est donc une Vaillante qui s’offre la 3ème place du général.

24-heures-le-mans-2017-Vaillante-Rebellion-13

Chez les LMGTE Pro, le show a été total en fin d’épreuve après une course fabuleuse. Jordan Taylor, au volant de la Chevrolet Corvette C7.R #63, et Johnny Adam aux commandes de l’Aston Martin Vantage #97 n’ont pas cessé de s’attaquer jusqu’à se toucher.

24-heures-le-mans-2017-Aston Martin-Vantage-97

Adam a pris la tête pour s’imposer dans le dernier tour. Puis, Taylor a ralenti suite à une crevaison ce qui a permis à la Ford GT #67 de se hisser in extremis à la 2ème place de la catégorie.

24-heures-le-mans-ford-gt-67

Du côté des LMGTE Am, la victoire revient à la Ferrari #84 du JMW (Robert Smith, Will Stevens et Dries Vanthoor).

24-heures-le-mans-30

Le classement officiel des 24 Heures du Mans 2017 est disponible ici.

Avant de découvrir les Highlights des 24 Heures du Mans 2017 en vidéo et d’autres photos, comment ne pas revenir sur les failles des LMP1-H. Ces prototypes high-tech ont-ils atteint leurs limites de développement ? Sachant qu’ils obligent des investissements colossaux de la part des constructeurs, ces derniers ont-ils mis réellement tous les moyens cette année pour assurer leur fiabilité ? Quoi qu’il en soit, d’année en année, le « mythe Le Mans » ne cesse de proposer un spectacle incroyable et un scénario époustouflant. 258 500 spectateurs ont assisté au 19ème sacre de Porsche dans la Sarthe et on a tous hâte d’être en 2018 pour vivre de nouvelles émotions.

La rédaction

Photos : LesVoitures.com – Steve Arrignon

24-heures-le-mans-chang-dc-lmp2

24-heures-le-mans-25

24-heures-le-mans-35

24-heures-le-mans-Jackie-Chan-DC Racing-38

24-heures-le-mans-ford-gt-67-lmgte-pro

24-heures-le-mans-38

24-heures-le-mans-28

24-heures-le-mans-27

24-heures-le-mans-26

24-heures-le-mans-37

24-heures-le-mans-33

24-heures-le-mans-32

24-heures-le-mans-23

24-heures-le-mans-22

24-heures-le-mans-29

24-heures-le-mans-51

 

24-heures-le-mans-49

24-heures-le-mans-21

24-heures-le-mans-20

24-heures-le-mans-18

24-heures-le-mans-17

24-heures-le-mans-15

24-heures-le-mans-12

24-heures-le-mans-11

24-heures-le-mans-10

24-heures-le-mans-8

24-heures-le-mans-7

24-heures-le-mans-6

24-heures-le-mans-3