Autoroutes : mises en place de feux rouges à leurs entrées pour réguler le trafic !

    Publié le 15 mars 2017

Depuis quelques jours, la DIRIF (Direction des routes Île-de-France) implante des feux tricolores sur les accès des autoroutes A4, A6 et A86. L’objectif de ces dispositifs est d’amoindrir les effets « entonnoirs » lorsque la circulation est importante.

Un tel dispositif avait déjà fait son apparition sur Paris il y a quelques années et d’autres villes en France sont d’ores et déjà équipées de la technologie ALINEA (Asservissement Linéaire d’Entrée sur Autoroute). Ainsi des caméras et capteurs, aidés d’un programme, sont en mesure d’analyser le trafic. Lorsque celui-ci vient à se densifier, les feux passent au rouge pendant environ 30 s. Cette durée très courte permet d’éviter un autre encombrement au niveau des entrées d’autoroutes.

dirif-regulation-alinea

Ce système est également capable de gérer les voies d’accès sur plusieurs kilomètres en amont pour éviter d’éventuels embouteillages sur un carrefour à la sortie d’une ville par exemple.

D’après la DIRIF, 15% seraient gagnés sur les temps de trajet grâce au système ALINEA. De plus, la vitesse moyenne augmenterait de 10%. Autre données mise en avant par la DIRIF, celle des accidents qui diminueraient jusqu’à 20%. Enfin plus de 70 bretelles d’accès aux autoroutes devraient être équipées du système d’ici à 2018. Retrouvez ci-dessous le programme d’implantation.

La rédaction

Illustration : DIRIF

acces-autoroute-dirif-feux