Les Voitures, premier média automobile sans publicité.
ferrari-812-superfast-2017

Ferrari 812 Superfast : 800 chevaux de beauté, la surprise Ferrari pour Genève !

    Publié le 16 février 2017

Ferrari prend tout le monde de vitesse, comme toujours, mais cette fois sur le plan médiatique en dévoilant la 812 Superfast alors que la F12M était attendue. Au programme de cette fantastique nouveauté, un style élancé, agressif, dans la continuité des F12berlinetta et F12tdf, et un V12 de 800 ch.

Les constructeurs de voitures sportives ont fait du salon de Genève 2017 leur priorité car, si l’on regarde dans le rétroviseur des révélations, le Mondial de l’Automobile de Paris 2016 a été pauvre sur ce plan. En Suisse, Ferrari fera face, avec la 812 Superfast, aux McLaren 750S, pour ne citer qu’elles.

ferrari-812-superfast-2017-face

Sur le plan du style, la nouvelle création de Maranello est légèrement plus longue que la F12berlinetta. Mais ses 4,66 m dégagent paradoxalement un aspect plus compact. Le centre de design Ferrari précise qu’il s’est inspiré de la 365 GTB4 de 1969 pour la dessiner. Le capot avant fait apparaître des grandes entrées d’air. Les galbes des ailes, les feux à la signature visuelle full LED, et la chute du capot, se projettent vers le bas avec une parfaite homogénéité.

ferrari-812-superfast-2017-profil

Les flancs de la Supercar, ou « mini Hypercar » à la vue de sa puissance, font ressortir un travail aérodynamique important en accord avec le dessin sportif mais élégant cher à Ferrari.

ferrari-812-superfast-2017-back

La partie arrière du bolide n’est pas en reste d’optimisation des flux d’air tout en dégageant une sombre agressivité qui marque la très forte personnalité de l’auto.  Pour finir sur le plan du style et de l’aérodynamique de la 812 Superfast, il est important de préciser qu’elle dispose, entre autres, de clapets actifs à l’avant et de dérivations savamment étudiées et novatrices pour l’arrière. A noter que la nouvelle teinte Rosso Settanta des photos célèbre les 70 ans de Ferrari.

ferrari-812-superfast-interior

L’habitacle à l’atmosphère sombre de la Supercar « au cheval cabré » projette le conducteur dans l’ère du digital. Ainsi, deux écrans sont situés de part et d’autre du compteur central analogique. Ce dernier reste et restera une « tradition historique ». C’est un clin d’œil au passé de la marque et qui s’en plaindra. Le passager peut aussi jouir de son propre écran qui semble tactile. Au chapitre des nouveautés de cet intérieur, on remarque également des sièges et un volant spécifiques.

ferrari-812-superfast

Nous y voilà ! Le nouveau V12 atmosphérique de la 812 Superfast est d’une cylindrée supérieure à celui des f12 : 6 496 cm3 contre 6 262 cm3. Positionné à l’avant, Il développe donc 800 ch à 8 500 tr/min. Le couple est phénoménal : 718 Nm (à 7 000 tr/min). Le communiqué de Ferrari mentionne qu’il est disponible à 80% à 3 500 tr/min. Ses chiffres de folie automobile sont atteints notamment grâce au système d’injection directe d’une pression de 350 bars. Comparativement aux f12berlinetta et F12tdf, ce sont respectivement 60 et 20 chevaux supplémentaires. Le V12 de la 812 Superfast est tout simplement le plus puissant développé dans l’histoire de Ferrari.  La boîte de vitesse est bien sûr à double embrayage. Les performances annoncées sont hallucinantes : 2,9 s pour le 0 à 100 km/h et 340 km/h de vitesse maximale. Ceci malgré un poids à vide important de 1 525 kilos (répartition avant/arrière : 47/53).

L’aspect technologique est omniprésent dans les entrailles de la 812 Superfast. C’est la première Ferrari équipée du dispositif EPS, soit une direction électrique. Comme la F12tdf, la Supercar dispose de roues arrière directrices (PCV). Mais ce n’est pas tout, le SCC, système qui gère le dérapage, est inauguré dans sa 5ème génération sur la 812 Superfast.

Rendez-vous est pris à Genève le 9 mars, date de l’ouverture du salon au grand public, où cette flamboyante surprise italienne sera exposée en première mondiale.

La rédaction

Photos : Ferrari