Les Voitures, premier média automobile sans publicité.
SLS AMG Coupe Black Series, (C 197), 2012

Mercedes SLS AMG Black Series : l’extrême SLS…

    Publié le 10 novembre 2012

A Paris, Mercedes avait dévoilé une version électrique de sa « Supercar » lors du Mondial de l’Automobile 2012, la SLS AMG Electric Drive. Cette version « écolo » a réveillé la capitale avec son bleu flashy. Etait-ce un clin d’œil à la Bluecar électrique d’Autolib’ disponible en libre-service ? Nous ne chercherons pas à répondre à cette question car aujourd’hui nous sommes tournés vers le salon de Los Angeles (LA Auto Show) qui se tiendra du 30 novembre au 9 décembre 2012. A chaque climat sa SLS ? C’est ce que l’on peut penser car la Californie va voir arriver la plus extrême des SLS avec un moteur cette fois-ci thermique.

Extérieurement, la SLS AMG Black Series se dote d’une lame en carbone à l’avant, d’un grand aileron fixe, également en carbone, qui vient remplacer l’aileron escamotable, d’une entrée d’air de capot spectaculaire, de petits « canards » au bas du bouclier avant, d’une quadruple sortie d’échappement et d’un grand diffuseur. La bête devient alors très proche de la version GT3 qui est uniquement dédiée à la course automobile.

Le moteur de la SLS évolue pour donner à l’AMG Black Series une puissance de 631 chevaux. Les 591 chevaux de la SLS AMG GT, qui a remplacé récemment la SLS AMG au catalogue de la gamme, paraissaient déjà suffisants. La Black Series se devait de faire encore plus fort, et c’est chose faite ! Les modifications apportées au V8 de 6.2L portent, entre autres, sur les arbres à cames, le circuit d’admission et une nouvelle pompe à huile fait son apparition. Pour info, la Mercedes SL 65 AMG ne fait que 612 chevaux et avec une suralimentation apportée par 2 turbos. Le moteur de la SLS AMG Black Series n’étant qu’un  « simple » gros bloc à respiration atmosphérique.

Les performances du roadster à l’étoile sont en progrès. La SLS AMG Black Series propose le 0 à 100 km/h à 3,6 s, au lieu de 3,8 s. Le couple progresse de 800 tr/mn pour atteindre 8000 tr/m. En revanche, la vitesse de pointe perd 2 km/h et passe à 315 km/h, au lieu de 317. Les propriétaires de la SLS AMG GT ont donc de quoi se consoler ! La Supercar allemande perd aussi quelques kilos grâce à l’utilisation de carbone pour descendre à 1550 kilos, soit une perte de 70 kilos. Les autres modifications apportées à l’auto terminent ce chef d’œuvre de puissance. Les voies de l’auto sont élargies, un différentiel actif apparaît  et les suspensions pilotées sont quant à elles raffermies. Et pour passer la puissance sur le bitume, des jantes de 20 pouces allégées et chaussées de pneus Michelin Pilot Sport Cup 2 prennent place magnifiquement sous les ailes du bolide. Enfin la direction et le châssis ont également fait l’objet de nombreux soins.

Du côté du tarif, on en était resté aux 420 900 € de l’Electric Drive. La Black Series s’affichera au-dessus de ce montant à Los Angeles pour son apparition en première mondiale. Vous n’avez plus qu’à réserver vos billets d’avions. La ville des anges ne s’attendait surement pas à « affronter » un diable sur quatre roues venu du vieux continent mais les futurs propriétaires de la SLS AMG Black Series seront, sans nul doute, au paradis sur terre…

Texte : Fred LA