Résultat exact
Dans le titre
Dans les paragraphes
Dans les articles
Search in pages

Audi A5 Coupé : le haut de gamme à l’essai dans sa version V6 3.0 TDI de 218 ch…

 
 
    Publié le 27 décembre 2016

L’Audi A5 coupé est née en 2007. Il aura fallu attendre 9 longues années pour voir apparaître, en juin dernier, la seconde génération. Les objectifs de la marque aux anneaux sont clairs : continuer à faire vivre une tradition dont l’origine remonte à l’Audi 100 coupé S de 1970. Comme pour cette dernière à la carrosserie affirmée, synonyme de sucess story, l’Audi A5 Coupé représente l’élégance et la sportivité automobile allemande. Découvrons ce coupé dans  sa version S line 3.0 TDI quattro S tronic.

Depuis le lancement de l’Audi A5 coupé, près de 400 000 unités  ont été vendues. Parmi elles,  on trouve en majorité la finition S line et 20 % sont des versions très sportives S5 ou RS5. Le choix du style et de la performance est donc plébiscité par les acheteurs d’Audi A5 Coupé. Ainsi, l’intelligence de la marque est toujours d’évoluer doucement mais surement, en offrant au coupé star un aspect intemporel, sans ringardiser la version précédente.

Audi A5 coupé

Esthétiquement, la nouvelle Audi A5 Coupé arbore bien sûr la calandre Singleframe. Elargie et abaissée, elle contribue au gain de sportivité dégagée par l’auto. Toujours de face, Les deux nouvelles nervures du capot attirent inexorablement le regard. Elles marquent une belle agressivité. Les traits du nouveau coupé nous apparaissent ainsi comme sculptés et accentués. Le bureau du style Audi a réussi à affirmer le design du coupé A5. La nouvelle ligne de ceinture de caisse en est un autre exemple significatif. Et les courbes en vagues situées au-dessus des roues ne sont pas sans rappeler celles de l’Audi quattro. Une fois doublée à l’arrière, la poupe en devient plus fluide et les feux LED affinés ne sont pas en reste en matière de design grâce à leur défilement dynamique (option).

Audi A5 coupé

Comme à son habitude, Audi a soigné l’intérieur et la finition de l’A5 Coupé. On est en présence de ce que l’on peut définir un habitacle de très haute qualité, telle une norme acquise au fil de l’évolution automobile « by Audi ». L’interminable planche de bord révèle et affirme une ambiance intérieure statutaire. On pourra néanmoins noté un manque de rangements. A l’avant, l’espace de vie est grandiose et même si l’accès aux places arrière est facilité par les sièges électriques, les passagers de grand gabarit pourront se sentir un peu à l’étroit.

Audi A5 coupé

Sur notre modèle d’essai, le virtual cockpit et son écran de 12,3″ sont toujours aussi impressionnants. L’ergonomie de conduite y gagne car les possibilités de personnalisation de ce tableau de bord high-tech sont multiples. Sans oublier l’affichage tête haute. Devenue une tradition moderne, il est un autre gage de confort visuel. Nous retrouvons également la recharge par induction pour les Smartphones compatibles ainsi qu’une carte SIM intégrée. L’Audi A5 Coupé est une voiture ultra-connectée. Le service Audi Connect, est ce qu’il se fait de mieux en la matière. Pour exemple, le trafic est calculé en temps réel via Google Earth et Google Street View. Des informations pratiques pour le stationnement en passant par la météo, l’Audi Connect est une manne d’informations.

Audi A5 coupé

Dès le premier niveau de finition, la nouvelle Audi A5 Coupé est dotée de l’Audi drive select, de l’Audi parking system et de l’Audi pre sense city. La version S line, très prisée, offre de surcroît, en complément du Virtual Cockpit, l’Audi parking system plus, les sièges Sport à l’avant. Il ne reste plus qu’à poser les mains sur le volant Sport multifonctions et notre essai routier peut commencer.

virtuel cockpit Audi A5 coupé

Mais avant cela, notons que sur l’ensemble des nouvelles aides, il existe jusqu‘à 30 systèmes d‘assistance à la conduite. A nos yeux, le Pack Audi side assist (option : 980 €) est une avancée majeure en termes de sécurité. Il assiste le conducteur dans le changement de direction jusqu’à 250 km/h. Mais il permet surtout de prévenir les collisions par l’arrière car il inclut le système Audi pre sense arrière.

Audi A5 coupé

Sur la route, le châssis sport avec amortissement piloté rend la voiture souple et très réactive. Cela s’associe parfaitement à la boîte S tronic, à double embrayage et sept rapports. Notre version de 218 ch (entre 4 000 et 5 000 tr/min) a révélé un confort de très haut niveau. L’insonorisation est parfaite, peut-être trop parfaite quand certains préféreraient jouir d’une belle sonorité moteur. Les vibrations et autres remontées néfastes au confort dues à certaines routes en mauvais état sont tout simplement gommées. On en oublierait presque une puissance largement suffisante pour mouvoir ce coupé aussi dynamique que performant. Cette configuration diesel, la plus puissante à ce jour sur l’Audi A5 Coupé est certes aseptisée pour un maximum de confort, mais ne boudons pas notre plaisir sur ce point. Et le système quattro lui permet de se jouer de toutes les configurations. Cette agilité est une performance en elle-même ce qui procure finalement une certaine sportivité que l’on aime ressentir au volant d’une Audi. Le couple important de 400 Nm, disponible entre 1 250 et 3 750 tr/min, n’est pas en reste sur le plan des performances. Transition toute trouvée pour les évoquer en chiffres.

Audi A5 coupé

L’Audi A5 Coupé 3.0 TDI quattro S tronic réalise le 0 à 100 km/h en 6,2 s pour une vitesse maximale de 250 km/h (bridage électronique). Niveau consommations, les autoroutes et longues nationales feront apparaître des chiffres très faibles. Audi annonce seulement 4,7 l/100 km en cycle mixte. Mais, sur les hauteurs de la région de Venise, les lacets, virages et dénivelés ont fait « souffrir » les données de consommation. Précisons, pour pondérer les plus de 12 l/100 km que nous avons relevés, que le plaisir d’évoluer sur ce type de terrain au volant de ce coupé diesel a été tel que l’on pouvait se croire aux commandes d’une voiture à essence (hormis le manque de caractère sonore présenté précédemment).

Audi A5 coupé

En conclusion, l’Audi S line 3.0 TDI quattro S tronic est un savant mélange automobile qui fait la part belle au confort mais sans oublier la sportivité indispensable à un coupé. Sachant que le design du coupé A5 est une totale réussite depuis la première version et qu’il représente son critère numéro 1 d’achat, Audi a vu et créé  juste, à savoir un coupé moderne, technologique, haut de gamme, qui séduira une large clientèle. A 59 100 €, prix de départ de la configuration essayée, on en demande pas moins mais Audi fait clairement beaucoup plus…

Texte, essai et photos : Thomas de Chessé

Interior

audi a5 coupé

audi a5 coupé intérieur

Luggage compartment

Audi A5 coupé

Audi A5 coupé

Audi A5 coupé