Résultat exact
Dans le titre
Dans les paragraphes
Dans les articles
Search in pages

Bugatti Chiron : la sensationnelle Hypercar se dévoile à Genève !

 
 
    Publié le 1 mars 2016

Démesurée. C’est l’adjectif qui vient immédiatement à l’esprit lorsque l’on a affaire à une Bugatti. Mais qu’est ce qui vient après démesuré ? Qu’y-a-t-il au-dessus de la démesure ? Que peut-il y avoir après la Veyron ? La réponse, Bugatti l’a dévoilée aujourd’hui après d’abondantes suppositions. Elle tient en un mot, connu lui depuis longtemps : Chiron.

La Bugatti Chiron ressemble sans surprise au concept Vision Gran Turismo, et en reprend beaucoup d’éléments stylistiques. La filiation avec la Veyron est évidente. La Chiron reste donc un gros bébé d’un tout petit peu moins de deux tonnes, à la bouille ronde. Un bébé un peu plus affûté cependant : les courbes prennent de l’angle pour former un dessin plus acéré.

bugatti-chiron-geneve-2016 (1)

La calandre en fer à cheval subsiste, encadrée de deux lignes horizontales fuyant vers l’arrière, et de quatre projecteurs de chaque côté. Un grand arc courbe repris de la Vision GT englobe les portières pour former une prise d’air latérale monumentale.

P1010006

L’arrière de la Chiron reste le plus surprenant. Loin de son aînée au postérieur « kardashianesque », la poupe de la Chiron tombe à pic, coupée net à la verticale. Une ligne de LED forme les phares arrière, juste au-dessus d’une double sortie d’échappement et d’un extracteur d’air qui se battent là encore en duel pour la palme de la démesure.

bugatti-chiron-geneve-2016 (3)

Sans surprise, le W16 de 8.0 l de cylindrée, qui équipait déjà la Veyron, est repris sur la Chiron. Toujours suralimenté par 4 turbos, dont l’agencement a été revu, cette centrale à watts développe désormais 1 500 chevaux pour 1 600 Nm de couple, disponible entre 2 000 tr/min et 6 000 tr/min. Cette débauche de puissance est transmise aux quatre roues motrices grâce à une boite automatique double embrayage à 7 rapports. Les performances de l’Hypercar vont avec ces derniers chiffres : le 0 à 100 km/h est abattu en 2,5 secondes, le 0 à 200 km/h en 6,5 secondes, et le 0 à 300 en 13,6 secondes. La vitesse maximale est quant à elle « limitée électroniquement » à 420 km/h. Rappelons que comme sur la Veyron, pour passer au-dessus des 380 km/h, une deuxième clé doit être insérée dès le démarrage dans la console. Nous passerons sur les émissions et consommation… Qui n’intéresseront aucun de nous !

P1010005

La Bugatti Chiron sera encore plus exclusive que sa devancière : elle s’adjugera pour 2,4 millions d’euros, hors taxe s’il vous plait ! Il s’agirait cette fois d’une Bugatti rentable, ce que l’on comprend au vu de l’inflation ! Malgré ces tarifs pour le moins cosmiques, la Chiron sera vraisemblablement un succès commercial : un tiers des 500 exemplaires produits sont déjà pré-réservées par d’anciens clients de la firme de Molsheim ! Keep dreaming…

Texte : Guillaume Ingelaere

Photos : LesVoitures.com

bugatti-chiron-geneve-2016 (6)

bugatti-chiron-geneve-2016 (5)

bugatti-chiron-geneve-2016 (4)

P1010004

P1010002