Hyundai Ioniq : un restylage aux nombreuses évolutions

La Hyundai Ioniq passe aujourd’hui par un restylage pour toutes les versions. Disponible en hybride, hybride rechargeable et en 100% électrique, la berline sud-coréenne profite d’un style légèrement revu et de nouvelles fonctionnalités. Pour résister à une concurrence grandissante, la Ioniq électrique est désormais équipée d’une nouvelle batterie synonyme d’un gain d’autonomie.

Sur le plan du style, la Hyundai Ioniq 2019 adopte une calandre revue. Sur la version électrique qui nous intéresse tout particulièrement, la calandre est bien sûr sans ouverture. En revanche, les trois modèles laissent apparaître un nouveau bouclier commun. Quant au bouclier arrière, le changement est à mettre à l’actif de la moulure, ceci avec de nouvelles couleurs.

A l’avant, les feux de jour à LED sont nouveaux, tout comme ceux de l’arrière ainsi que les projecteurs. On notera également l’arrivée de nouvelles jantes : en 16″ pour la Ioniq électrique et en 15 et 17″ pour les hybride et hybride rechargeable, ceci selon les finitions.

L’habitacle de la Ioniq s’habille de nouvelles matières mais, ce sont surtout les équipements qui font monter en gamme l’auto. L’écran 10,25″ (en option) est l’une des principales nouveautés, il inclut un système de reconnaissance vocale, les compatibilités Android Auto et Apple CarPlay et, une fonction Multi-Bluetooth inédite. A noter que, de série, la Ioniq électrique dispose d’un écran de 7″ pour l’instrumentation digitale mise à disposition du conducteur.

Parmi les autres nouveautés, un pack Sécurité offre, entre autres, le freinage d’urgence avec reconnaissance des piétons, la détection en cas de fatigue du conducteur et le maintien dans la voie de circulation. En option, d’autres dispositifs permettent à la Ioniq d’être encore plus « intelligente » avec notamment le régulateur de vitesse avec reconnaissance des panneaux.

Venons-en à la batterie de la Ioniq électrique. Alors que la version actuelle propose 28 kWh, la Ioniq 2019 en dispose de 38,3 kWh. Résultat : un gain de 32% en matière d’autonomie selon Hyundai, soit 294 km en WLTP et 378 km en NEDC. A cela s’ajoute un nouveau chargeur embarqué de 7,2 kW. Rappelons que la puissance de la Ioniq électrique est de 100 kW (l’équivalent de 136 chevaux). Le couple étant de 295 Nm. Pour optimiser la batterie, un nouveau mode « Eco+ » vient enrichir les choix de conduite, ceci en complément des « Eco », « Confort » et « Sport ».

Enfin, la Hyundai Ioniq électrique sera commercialisée en septembre 2019 alors que les deux autres versions hybrides le seront, plus tôt, en juillet 2019. L’offensive électrique de Hyundai se poursuit donc sur l’ensemble de sa gamme. Les SUV ne sont pas oubliés car, rappelons que le Hyundai Tucson N Line a été présenté récemment avec une micro-hybridation.

La rédaction

Photos : Hyundai