Résultat exact
Dans le titre
Dans les paragraphes
Dans les articles
Search in pages

Radar vitesse moyenne

Radar vitesse moyenne

Le radar vitesse moyenne contrôle la vitesse moyenne pratiquée par les usagers sur une portion de route de plusieurs kilomètres, entre deux points, pour éviter les ralentissements trop brusques devant les radars fixes et inciter les usagers à adopter une conduite responsable tout au long de leurs trajets.

Le lieu de l’infraction est le point de contrôle de sortie. A chaque point de contrôle (en entrée et en sortie de la section contrôlée), une caméra vidéo, associée à un lecteur automatique de plaque, prend un cliché de chaque véhicule et relève sa plaque et son heure de passage. Au point de sortie, une unité de traitement calcule, sur la base de ces informations pour chaque véhicule, la vitesse moyenne pratiquée sur la section.

Signalisation

Comme les radars vitesses fixes, ces équipements seront également précédés, à une distance aléatoire de radars pédagogiques.

Marge technique

Comme pour le radar vitesse fixe, une marge de 5 km/h (en dessous de 100 km/h) ou de 5 % (au-dessus de 100 km/h) est prise en compte, toujours à l’avantage du conducteur.
Il est donc impossible d’être sanctionné pour un excès de vitesse «insignifiant», puisqu’il faut toujours y ajouter cette marge.
Exemple : vous êtes enregistré à une vitesse de 97 km/h, le chiffre retenu est de 92 km/h.

Installation

Ces radars vitesse moyenne sont destinés à des portions de route ou d’autoroute dangereuses (virages, descentes, etc.) ou sur lesquelles un accident aurait des conséquences démultipliées (ponts, tunnels, viaducs, etc.).

Radar_tronçon