Radars mobiles : leur utilisation suspendue pendant le confinement

D’après nos confrères du Le Parisien, les radars mobiles ne sont plus utilisés depuis mercredi par les forces de l’ordre. En effet, l’Agence Nationale de Traitement Automatisé des Infractions (ANTAI) de Rennes ou, Centre National de Traitement (CNT), ne pourrait plus assurer la maintenance des boîtiers pendant la période de confinement.

Toujours d’après Le Parisien, l’ANTAI a contacté les différents états-majors de France en leur envoyant le message de “ne plus plus utiliser les équipements de terrain mobiles” car “aucune équipe de maintenance ne peut assurer le suivi des radars. Concrètement, les radars mobiles pouvant être posés sur un trépied comme, par exemple, le Mesta 210C sont “hors service” jusqu’à nouvel ordre, les autres radars embarqués, notamment dans les véhicules de la Gendarmerie nationale, sont également concernés par ce retrait temporaire.

radars mobiles

En chiffres, environ 500 radars mobiles seraient donc mis au “repos forcé, les fameux ETE (Equipement de Terrain Fixe). Concernant les radars embarqués (ETM : Equipement de Terrain Mobile), ils seraient au nombre de quelques 403 à ne plus être maintenus en service.

Attention, les autres types de radar fonctionnent toujours, notamment les radars automatiques fixes, les radars chantiers ou, encore, les radars tourelles, ceci pour ceux qui n’ont pas été endommagés voire détruits. De la même manière, les contrôles de vitesse à l’aide d’une paire de jumelles sont toujours d’actualité surtout que, depuis le début du confinement, de nombreux automobilistes ont la fâcheuse tendance à rouler beaucoup trop vite. En effet, le nombre de grand excès de vitesse a considérablement augmenté ces derniers jours.

Enfin, même si les forces de l’ordre sont mobilisés ce week-end pour verbaliser, fort justement, ceux qui ne respectent pas les règles du confinement, nous vous invitons, bien sûr, à respecter les limitations de vitesse en vigueur sur notre territoire, notre carte des radars étant disponible en cliquant sur l’image ci-dessus.

La rédaction

Source  : Le Parisien

Photos : DR et LesVoitures.com