Generic selectors
Résultat exact
Dans le titre
Dans les paragraphes
Dans les articles
Search in pages

Citroën C5 Aircross : le « SUV aux chevrons » débarque en Europe

  Publié le 24 mai 2018 par

Un an après son lancement en Chine, le nouveau Citroën C5 Aircross débarque en France avec pour ambition d’aller « chatouiller » la star du segment, à savoir son cousin que l’on ne présente plus : le Peugeot 3008. Le SUV aux chevrons aura également pour objectif de séduire rapidement sur un segment pour lequel les offres sont pléthores.

Depuis le lancement de la dernière génération de la C3 en 2016, la refonte du catalogue Citroën est en marche rapide. La citadine a été suivie de sa déclinaison SUV compact en 2017. Quelques mois plus tard, le C4 Cactus a fait sa mue en passant d’un grand SUV à une berline. Ainsi, le nouveau C5 Aircross comble ce manque au sein de la nouvelle famille Citröen. « Famille » car tous ces modèles, sans oublier le nouveau Berlingo, partagent un style à part que l’on peut définir de rafraîchissant.

Citroën a choisi le Domaine de Saint-Cloud situé dans la belle banlieue de l’ouest parisien pour dévoiler cette version européenne du C5 Aircross. Le SUV est basé sur la plateforme EMP2 utilisée notamment pour le duo à succès 3008/5008. Long de de 4,50 m, large de 1,840 m, hauteur de 1,670 m, le nouveau C5 Aircross est aussi assez « haut sur pattes » grâce à ses 23 cm de garde au sol soit 1,1 cm de plus que le 3008.

Esthétiquement, le C5 Aircross est donc connu depuis son lancement en Chine. Rappelons également qu’il est la suite logique du Citroën C-Aircross Concept du salon de Genève 2017. Le style de la C3 est donc repris avec une dose supplémentaire de rondeurs. Les designers de chez Citroën ont habilement joué avec les codes visuels du marché des SUVs pour les réinterpréter.

A l’avant, le SUV C5 Aircross en impose avec sa calandre évoluée à la signature lumineuse Full LED (selon les versions) à deux étages mais les optiques ne font qu’un avec la calandre contrairement à la citadine C3, au baroudeur C3 Aircross et à la berline C4 Cactus.

De profil, on retrouve bien sûr les Airbumps. Placés très en hauteur sur l’ancien SUV Cactus puis, plus bas sur la C3, ils sont intégrés aux bas de caisse sur ce nouveau SUV. Les flancs du C5 Aircross sont surlignés en « C » par un élément en chrome qui entoure les vitres latérales. A noter également que selon les modèles et les options, les jantes du C5 Aircross sont en 17’’, 18’’ ou 19’’.

A l’arrière règne un sentiment de robustesse aussi présent que pour l’avant avec toujours une touche high-tech grâce à des feux à LED divisés en quatre parties. Comparativement à la berline C4 Cactus, le C5 Aircross est beaucoup plus travaillé au niveau de son bouclier arrière plus « sexy ».

Citroën cultive donc une différence assumée tout en proposant un maximum de possibilités de personnalisation. Elles sont au nombre de 30 sur le C5 Aircross grâce  à 7 teintes de carrosserie (Blanc Banquise, Noir Perla Nera, Gris Platinium, Rouge Volcano, Bleu Tijuca, Blanc Nacré). Elles peuvent toutes être associées au toit Noir Perla Nera. A cela s’ajoutent 3 Packs Color qui concernent, entre autres, les Airbumps, le bouclier avant et les barres de toit. Le choix des jantes est aussi à prendre en compte.

Passons à l’intérieur du Citroën C5 Aircross qui a été revu par les ingénieurs de chez Citroën pour le rendre beaucoup plus modulable que la version originelle.

L’ambiance « meublée » chère à Citroën depuis la C3 est reprise avec une planche de bord droite qui accueille des volumes en son centre et pour le tableau de bord. Les aérateurs verticaux l’épousent et offre un autre sentiment de robustesse. Hormis des sièges très accueillants Advanced Comfort, le C5 Aircross révèle un certain raffinement.

Du high-tech, on en trouve toujours est encore avec principalement  la dalle numérique TFT de 12,3″ qui s’offre au conducteur comme pour le 3008. Au centre, la tablette tactile capacitive d’une taille de 8″ qui affiche la navigation et une multitudes de paramètres est parfaitement intégrée, chose rare sur les SUVs.

Citroën annonce le C5 Aircross comme « le SUV le plus modulable et le coffre le plus volumineux de son segment ». Pour commencer, avouons que les passagers qui monteront à l’arrière seront plus qu’à leur aise avec la présence 3 sièges individuels. Celui du milieu trop souvent « oublié » par les constructeurs automobiles est cette fois choyé ! Ces sièges sont aussi réglables et escamotables. On en vient donc au volume de chargement qui atteint 580 l. En un an, entre la Chine à la France, le C5 Aircross a gagné 100 l de capacité de chargement. Une fois la banquette des passagers repliée, ce ne sont pas moins de 1 630 l qui sont disponibles sur la base d’une surface plane. De plus, de nombreux petits rangements très malins sont à la disposition des occupants de cette « automobile comme à la maison ».

Du côté de la personnalisation, l’habitacle du C5 Aircross peut être choisi au choix en 5 ambiances, de celle « de série », à la haut de gamme Hype Brown (sièges en cuir Nappa Brown et tissu effet cuir noir, etc..) en passant par la Wild Grey, la  Metropolitan Beige (claire) et la  Metropolitan Grey (ton-sur-ton).

En matière d’équipements et d’aides à la conduite le C5 Aircross propose, selon les modèles, toutes les dernières technologies. Leur liste est longue :  l’Active Safety Brake, le système actif de surveillance des angles morts, l’Active Lane Departure Warning System, l’alerte active de franchissement involontaire de ligne, le régulateur de vitesse adaptatif, la reconnaissance des panneaux de signalisation de la vitesse autorisée, etc… Le Grip Control couplé au HADC (aide à la descente) est également d’actualité pour s’échapper en-dehors des sentiers battus.

Passons aux motorisations, toutes Euro 6.2. A son lancement le C5 Aircross sera proposé avec au choix 2 blocs essence et 3 diesel : PureTech 130 S&S BVM6 et PureTech 180 S&S EAT8, BlueHDi 130 S&S BVM6, BlueHDi 130 S&S EAT8 et BlueHDi 180 S&S EAT8. Plus tard à l’horizon 2020, la chaîne de traction Plug-In Hybrid PHEV sera la première a été utilisée sur une Citroën pour un C5 Aircross qui s’annonce très écologique. La boîte de vitesses EAT8 sera l’un des points forts du C5 Aircross. Les butées hydrauliques progressives inaugurées sur la C4 Cactus sont aussi au programme.

Dans le Domaine de Saint-Cloud, un court essai du C5 Aircross 2018 nous a été proposé. Les quelques kilomètres parcourus à son volant, puis assis aux places arrière, ont révélé un confort de haut niveau. L’habitabilité étant elle aussi à mettre au chapitre des bonnes sensations. Un « ressenti Peugeot 3008 » en termes de position de conduite et d’ergonomie est également omniprésent, ce qui est plus qu’agréable. Les futures essais routiers devraient confirmés un très intéressant potentiel en ce qui concerne la tenue de route.

Il faudra patienter de nouveau car le C5 Aircross ne sera commercialisé en Europe qu’en fin d’année. En espérant pour Citroën que, d’ici là, les potentiels acheteurs de véhicules familiaux ne jettent pas leur dévolue sur un concurrent. Quoi qu’il en soit, le « SUV aux chevrons » possède tout pour plaire. Il sera l’une des attractions du prochain Mondial de l’Automobile de Paris qui est désormais baptisé Mondial Paris Motor Show (du 4 au 14 octobre), là où ses tarifs devraient être dévoilés. En 2019, Citroën fêtera ses 100 ans d’existence. Avec une gamme complète, l’année prochaine devrait afficher la marque française tout en haut du palmarès des ventes. Concluons avec le C5 Aircross en vidéo.

La rédaction

Photos : LesVoitures.com

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer