Radar : le système anti-téléphone prêt à sévir

  Publié le 2 mai 2018 par

En Australie, la société One Task a mis au point un nouveau radar high tech capable de détecter l’usage d’un téléphone portable au volant. Son expérimentation est déjà en cours en Angleterre, pays à la conduite à droite comme en Australie.

A un feu rouge ou dans un embouteillage, qui n’a jamais vu un automobiliste iPhone ou autre smartphone à la main ? Cette infraction correspond à l’article R412-6-1 du code de la route. L’utilisation d’un  portable en voiture ou à 2 roues est donc formellement interdite que ce soit pour un appel (avec kit piéton également) ou pour l’envoi d’un SMS. Le PV qui peut suivre en cas de flagrant délit est de 135 € d’amende et un retrait de 3 points du permis de conduire.

 

C’est bien sur le flagrant délit que One Task se base pour vendre son « radar téléphone ». En effet, à ce jour, difficile de détecter pour les forces de l’ordre les automobilistes qui utilisent leur téléphone au volant.

Si le radar One Task débarque en France, le gouvernement pourrait compter sur lui rapidement car il est prévu que la loi se durcisse en 2019 avec un retrait de permis provisoire en cas d’utilisation d’un téléphone mobile en conduisant. D’ici là, le « radar téléphone » aura le temps d’être adapté à la conduite à gauche.

La rédaction

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer