Zarooq Sandracer 500GT : la Supercar des sables entre en production !

    Publié le 10 juillet 2017

Dévoilé fin 2015, l’extravagant Zarooq Sandracer 500GT passe une étape importante, celle de sa production. Du concept à la voiture de petite série, les rues et les dunes des Emirats arabes unis vont bientôt voir « bondir » cette Supercar unique en son genre mais l’Europe aussi.

Après 18 mois de développement, le constructeur basé à Dubaï annonce que 35  Sandracer 500GT seront produits dans le cadre d’une première série limitée. Ce crossover luxueux et bodybuildé aux nouveaux codes stylistiques risque fort de trouver de nombreux acquéreurs.

Le design de cet engin peut être défini comme un savant mélange de style entre un Hummer, une coupé et un crossover. Sans oublier, bien sûr, des éléments dignes des Supercars, comme le diffuseur arrière, la double sortie d’échappement ou encore les appendices aérodynamiques présents sur les portières. A noter, que le Sandracer 500GT a été dessiné par le français Anthony Jannarelly.

Sous son capot, celui qui pèse seulement 1 200 kilos renferme un V8 6.2 l qui envoie la bagatelle de 532 chevaux aux seules roues arrière (couple : 660 Nm) via une boîte de vitesses séquentielle à 5 rapports. Le communiqué de Zarooq Motors précise que son châssis sport a été développé par Campos Racing. Quant à l’habitacle du Sandracer GT500, il sera équipé de sièges en carbone fabriqués par Mansory. La climatisation est bien sûr au programme ainsi que l’instrumentation digitale.

Le Zarooq SandRacer GT500 sera commercialisée également en Europe dont la « base principale » sera située à Monaco. Des démonstrations sont d’ores et déjà prévues. Son tarif est de 450 000 $ (environ 394 000 €).

La rédaction

Photos : Zarooq Motors